Tabaski: le prix du mouton grimpe quelque jours avant la fête

113

La fête de l’Eid el Kebir s’approche à grands pas pour les fidèles mulsuman du monde. Et la cherté des moutons de Tabaski inquiète de plus en plus les populations durement touchées par cette maladie du coronavirus aussi bien à Guinée qu’à l’intérieur du pays les gens ce demande.

Interrogé, ce vendredi 17 juillet, un acheteurs de mouton trouvé sur place à la Belle vue Kamiliyah dans la commune de Dixinn  Seydouba Dabo, ingénieur de profession indique : << Mon vœux c’est d’avoir un mouton  pour s’adosser aux recommandations de l’islam, mais dommage l’argent que j’ai envoyé est inférieur au prix que je veux, moi j’ai envoyé une somme de 900000FG et le vendeur me dit que le prix à augmenter de 1200000 à 1400000, et 2000000 suite à la situation du pandémie de coronavirus mais aussi avec le transport qu’ils donnent au chauffeurs >>, déclare M. Dabo.

Quant à Hadja Mariama Camara vendeuse au marché de km36,  elle reste formelle sur ses décisions avant l’approche du mois de l’’Eid el Kebir :

<< Avec la crise sanitaire, elle ne mettra aucune pression à mon mari d’aller acheter ce dont je veux à cette période de pandémie et n’importe quel mouton va lui convenir je vais accepter moi car tout le monde connais actuellement comment traverse le pays avec cette maladie car il s’agit de verser du sang tel que l’a prescrit l’Islam >>, affirme Hadja Mariama.

Auteur : Sana Sylla.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here