Dernière minute : le coordinateur du groupe de presse Gangan transféré au PM3

0
25

La situation semble se compliquer pour notre confrère, Aboubacar Camara, coordinateur général du groupe de presse Gangan. Après une nuit blanche passée à la gendarmerie  de Yimbaya à la merci des moustiques, le journaliste vient d’être transféré au PM3 de Matam où son sort semble être compliqué. Cela, sous l’ordre du procureur de Mafanco.

Ce matin, le président de l’URTELGUI, (Union des Radios et Télévisions Libres de Guinée), Sanou Kerfala Cissé a annoncé sur une radio locale que le responsable du groupe de presse de Gangan est détenu pour un crime qu’il n’a pas commis.

« J’ai l’impression qu’on ne vit pas sur la même planète que ceux qui ont ordonné l’arrestation de notre confère », lâche-t-il.

L’ancien président du Conseil National de la Communication, Yacine Diallo a indiqué ce matin que les radios privées  « souffrent » actuellement  en Guinée.

« Ceux qui veulent étouffer la presse en Guinée nous trouveront sur leur chemin », menace le patron de la radio Horizon FM.

Précisons que le journaliste est arrêté suite à une fausse rumeur collée à sa radio annonçant le président Alpha Condé pour mort.

Pour le moment, la Haute Autorité de la Communication (HAC) garde le silence.

Sur la photo: les journalistes regroupés à la rentrée du PM3

La rédaction 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE