Semaine nationale de la citoyenneté: « C’est un non sens dans une République »

0
30

L’ancien ministre de la Fonction Publique et des Transports, Alpha Ibrahima Keira ne partage pas la pertinence de la semaine nationale de la citoyenneté. Sur les réseaux sociaux, le responsable politique du parti au pouvoir a un oeil critique sur ce que d’autres ont également qualifié de forum pour gaspiller de l’argent. 

LISEZ ! 

« C’est un non sens dans une république, et dans un état de droit.

La citoyenneté est née de la loi fondamentale ou constitution.

C’est un ensemble inaliénable de droits et devoirs de l’individu, dont les violations sont punies par les lois de la république.

Il s’agit donc,pas de règles supplétives ou infra-juridiques, encore moins de règles de convenances sociales.
Mais bien, du droit positif, avec toute son effectivité.

Si on veut promouvoir la citoyenneté, alors appliquez strictement les lois pénales qui la protègent, au lieu d’entreprendre des actions inutiles et improductives, aux frais de l’état, comme cette semaine d’efforts perdus d’avance.

La citoyenneté se forge d’abord dans la famille, l’école,et dans les activités des partis politiques. L’état lui doit,quant à lui, veiller strictement au respect des lois et à la défense des valeurs et principes de la république.

Ou tu respectes les lois, alors tu jouis de tes droits civiques, ou tu es en conflit délibéré,avec les lois,alors tu subira les rigueurs de la loi.
C’est cela un état de droit, creuset de la citoyenneté et des droits et devoirs de l’homme.

APPLIQUONS NOS LOIS, LA GUINÉE, LA NATION ET LA CITOYENNETÉ se porteront MIEUX. »

Alpha Ibrahima Keira 

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE