Alpha CONDÉ qui se présente comme professeur, dirige un pays où il manque d’enseignants, de salles de classes et des bancs ( J. REMY NGONO )

0
353

Pendant que le Haut Commissariat des Réfugiés, l ‘ Organisation Internationale des Migrations , les associations et les États ont envoyé des délégations et des avions en Libye pour le rapatriement des migrants en détresse ou réduits en esclaves, Alpha CONDÉ alias MAGELLAN, le Président le plus migrateur de toute l’histoire de Guinée, avait déjà pris son avion pour aller en consultation auprès de MACRON. Comme à sa façon, ila pleuré devant son patron lors d’un point de presse à Paris: 《 l’ Union Africaine tente de trouver des solutions pour faire revenir nos concitoyens 》.

Les avions qu’ Alpha CONDÉ empruntent pour aller à Paris et faire le tour du monde n’ont pas assez de carburant pour aller porter les Guinéens et les esclaves africains en Libye? Depuis 2014, les ONG MÉDECINS DU MONDE et CARITAS dont les filières se trouvent au Maroc, supplient Alpha CONDÉ de venir en aide aux mineurs Guinéens réfugiés dans le centre d’accueil de Rabat. Rien. Une étude rendue publique par ces deux ONG le 19 septembre 2016 prouve que 79% de migrants mineurs qui se trouvent au Maroc, en Algérie et en Libye, sont des Guinéens. Pourquoi fuient-ils la Guinée? Ils répondent qu’ils veulent aller poursuivre leurs études et trouver du travail.
Alpha CONDÉ qui se présente comme professeur, dirige un pays où il manque d’enseignants, de salles de classes et des bancs. Chaque année, les élèves manifestent en Guinée pour réclamer les enseignants. Mais Alpha CONDÉ leur envoie les tireurs d’élite. L’année dernière, il y a eu une dizaine de morts. Depuis une semaine, les manifestations ont repris. Les forces de sécurité d’ Alpha CONDÉ se sont lancées à la chasse d’un élève de 17 ans, Souleymane DIAKITÉ, et lui ont tiré des balles au niveau des reins. Il est décédé. Une fille a perdu son oeil parmi les multiples blessés graves dans plusieurs coins du pays.
Les Guinéens et plusieurs africains fuient leurs pays où ils sont tabassés, abattus par les forces de sécurité qui font pire que les esclavagistes Lybiens. On torture et enchaîne les détenus dans les prisons africaines comme dans des camps de concentration. Les Africains francophones n’ont pas droit de réclamer quoique ce soit dans leurs propres pays à l’instar des esclaves qui n’ont pas droit dr manifester. Libérés en Lybie, les migrants retournent dans leur pays natal, têtes baissées, la mine renfrognée, tels des évadés la prison, avec la certitude qu’ils vont trouver un autre réseau pour s’évader de leur enclos comme KUNTA KINTÉ.
J. REMY NGONO
Voici les 4000 amphithéâtres d’esclaves construits en Guinée par le professeur des professeurs, Alpha MAGELLAN.

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE