Communales 2018: le président de la CENI se prononce sur le niveau de préparation des élections du 4 février prochain

0
363

Suite à la convocation du corps électoral pour le 4 février 2018 par un décret du Président de la République de Guinée Pr Alpha Condé, La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), a tenu ce mercredi  à Conakry une conférence de presse pour informer  les acteurs politiques sur les préparatifs des élections communales, Communautaires et locales.

Dans son intervention,  le président de le (CENI) Maitre Kébé a indiqué  que, ces cautionnements ont une base légale car ils sont prévus par la loi guinéenne.

 « Quant à la question des contestations des sommes, à ce jour, nous n’avons reçu officiellement aucune plainte. Nous estimons que c’est un montant qui est raisonnable et qui est au porté de tous ceux qui veulent être candidats, » dit-il.

« la CENI a mis des structures qui sont en train de travailler sur le découpage des bureaux de vote. C’est-à-dire, un bureau de vote ne doit pas dépasser 600 électeurs et la distance entre les citoyens et son bureau de vote doit être de 5km comme l’a signifié par le nouveau code électoral. Nous sommes vers  la fin de ce processus, c’est à l’issue de cela que nous allons déterminer le nombre d’électeur par bureau de vote », a-t-il poursuivi.

Parlant des  difficultés  dans la mise en œuvre du dispositif informatique pour la gestion des candidatures dans certaines circonscriptions  électorales du pays, le président de la CENI Maitre Kébé précise que, la CENI  est en train de trouver des plans B à ce problème, « partout où il y a de l’énergie électrique, nous allons procéder à l’alimentation des kits informatiques. »

Pour finir, il dira que la CENI a été réconfortée  par la confirmation de la date du 4 Février par le Président de la République,  proposée par notre institution pour la tenue de cette élection.

Auteur: Sana Sylla 625.480.252

AUCUN COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE