38 édition de la clôture du concours national d’interprétation du saint Coran: Alpha Condé rêve « d’une jeunesse débarrassée de la délinquance »

110

Lancée depuis le 10 mai dernier à Conakry, la 38ème édition du concours de lecture, d’interprétation et de mémorisation du Saint Coran a pris fin ce vendredi, 17 mai au Palais du peuple comme l’année précédente. C’est le Président Alpha Condé, qui a présidé cette cérémonie de clôture en présence de plusieurs personnalités.

À travers le secrétariat des Affaires religieuses, organisateur du Concours national de lecture, d’interprétation et de mémorisation du Saint Coran. Pour cette année 2019, ils étaient 225 candidats, venus des 33 préfectures du pays et des 5 communes de Conakry, à prendre part à cette 38ème édition. Il s’agit de la mémorisation du Coran en entier, la récitation de 20 chapitres, celle de 15 suivie de 5, la dernière catégorie, elle, était composée pour la première fois de jeunes malvoyants et aveugles.

Pour cette année, le plus jeune concurrent avait 10 ans et le plus âgé 40, avec une moyenne d’âge de 25 ans. Au niveau de la catégorie des malvoyants et des aveugles, ils étaient 8 et le premier prix a été remporté par Mariama Dalanda Bah. Le premier prix de l’interprétation du Coran dans nos langues nationales a été remporté par Mamy Oumar Kouyaté de Kankan.

Le grand prix de cette année relatif à la mémorisation du Coran en entier a été remporté par Ismaël Diallo de la Préfecture de Coyah.

Le secrétaire général aux Affaires religieuses, Elhadj Aly Jamal Bangoura, a exprimé toute la gratitude de son département au Président Alpha Condé, pour sa contribution au rayonnement de l’Islam et à la réussite de cette édition du concours national de lecture.

De son côté, le Président Alpha Condé a affirmé que, la Guinée a besoin dsous toutes ses formes. Il a félicité les parents pour avoir orienté leurs enfants vers l’enseignement du Coran avant de les inviter à inculquer aux jeunes, la culture de la paix, la solidarité et l’amour de son prochain.

Auteur : Sana Sylla

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here