Défaite du Syli à la CAN 2019: Pépé Francis Haba dit ses ‘’vérités crues’’

150

Cette semaine l’actualité guinéenne a été émaillée de plusieurs  sujets brûlants qui défraient  la chronique dans la cité notamment, la défaite du Syli national à la CAN Egypte 2019, le projet de la constitution et les législatives qui se profilent à l’horizon. Comme tant d’acteurs politiques, le président par intérim du parti UGDD, Pepe Francis Haba a  largement  dit  ses ‘’ Vérités crues’’ à propos de ces différents  sujets d’actualité dans les colonnes de notre rédaction.      ,    

 Leverficateur.net : le Syli national a participé à la 32ème édition de la CAN Egypte 2019 et a été humilié par l’Algérie en huitième de finale. Quelle en est votre analyse ?       

Pepe Francis Haba : Il ne faut pas se voiler la face. Notre participation à la 32e CAN est un fiasco total, sportivement ou sur le plan organisationnel.

La façon hachée et quelque fois sans conviction de jouer de notre équipe comparée aux adversaires et aux autres équipes ouest africaines, les témoignages des supporters sur les failles de l’organisation (conditions et mode de vie des joueurs ainsi que leurs encadreurs en Egypte), les dissensions qu’on sente dans les différentes communications des patrons du football guinéen, l’amateurisme, le clientélisme qui ont prévalus,  le recrutement de l’entraineur ainsi que la sélection des joueurs et l’avidité de certains acteurs actuels (surfacturation, corruption…) montrent qu’on ne peut semer du grain de fonio et s’attendre à récolter de l’or.

Cela dit, il faut une politique  à moyen et long terme dont le salut passera par le sport scolaire et universitaire et le partenariat public privé.

Il faut donc investir dans le domaine de la formation et des infrastructures sportives et encourager des investisseurs privés dans ce secteur de façon à organiser le football et le sport de rue.

En lieu et place de mobiliser des milliards de Francs Guinéens pour des phases finales de CAN qui ne serviront qu’à alimentera la corruption au détriment du peuple, il faut orienter une partie de cette manne financière dans le développement du football à la base.

L’amateurisme n’a plus de place dans le sport moderne.

De passage, il est important de féliciter tous les acteurs qui honnêtement animés d’une bonne intention sont en train d’aider le football guinéen à aller de l’avant.

Par ailleurs, j’ai appris par voie de presse que le 1er le premier Ministre a demandé la mise en place d’une inspection pour l’audit des fonds alloués à la CAN, c’est une bonne chose mais connaissant les pratiques injustes de ce gouvernement, je ne m’attends pas à un résultat et des sanctions à la hauteur des forfaitures qui auraient été commises.

Leverficateur.net : Les législatives se profilent  à l’horizon. Dites-nous la stratégie par laquelle, votre formation politique se prépare pour affronter avec tonus  cette échéance électorale ?

Pepe Francis Haba : Nous sommes conscients de l’importance de la participation des partis politiques dans les élections nationales ainsi que leurs élus dans la vie publique. C’est subtilement et sereinement que l’UGDD prépare les futures élections législatives et présidentielles.

Nous avons intensifié les missions de formation, d’information et de sensibilisation des structures et militants ainsi que la redynamisation de certaines.

A titre d’exemple, le 29 Juin, nous avons organisé le congrès de notre fédération de Mamou qui a vu la participation des celles de Dalaba, de Pita et de Labé.

Ce mois de Juillet, une mission doit se rendre dans la région de Boké pour les mêmes objectifs. Ces différentes missions se termineront par un congrès national extraordinaire qui élira définitivement les nouveaux membres du bureau exécutif national de notre parti.

Leverficateur.net : Le président Alpha Condé a pris acte lors d’un conseil des ministres du projet concernant la mise en place d’une nouvelle constitution au détriment, de l’actuelle qui l’a élu pendant ses deux mandats. Quel en est votre avis ?       

 Pepe Francis Haba : Il n’est secret pour personne que le Président de la République veut prolonger son bail et qu’il essaie par des manœuvres subversives de contourner les intangibilités constitutionnelles.

Mais, la résistance et l’opposition affirmées des guinéens rassemblés dans le FNDC, AMOULANFE, les Brassards rouges et d’autres mouvements montrent qu’il n’a aucune chance de réussir dans ce projet suicidaire qui le ferait partir, à coup-sûr, par la petite porte.

Dans la sous région et à l’international, il est de plus en plus isolé : la CEDEAO, l’UA, l’EU, les USA…l’ont lâché. C’est pourquoi même si ses prétendus partisans et son gouvernement font la propagande d’une nouvelle constitution, il reste enfermé dans un mutisme total.

Votre dernier mot !

Pepe Francis Haba : Je demande au peuple de Guinée de rester toujours mobilisé, mobilisé autour de son idéal et sa soif de changement, sa soif d’alternance, parce que la démocratie elle-même, se repose sur l’alternance à la tête de l’Etat.

On ne peut et ça ne passera d’ailleurs pas qu’un seul clan s’éternise au pouvoir sur le dos du peuple de Guinée.

Interview réalisée par Léon Kolié pourleverificateur.net

 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here