9 militants des partis politiques poursuivis à Conakry pour incitation à la haine et à la violence sur les réseaux sociax

508

Ce dernier temps, la montée en puissance des propos incitants à la haine et à la violence sur les réseaux sociaux  « face book » a pris de de l’ampleur en Guinée. C’est pour quoi, la cellule « Balai Citoyen »  a décidé de porter plainte contre certains communicants des  deux grandes formations politiques de la Guinée au prés des tribunaux  de première instance de Dixinn, Mafanco et Kaloum.

Ils sont au nombre de 9 considérés comme des personnes qui font la promotion de la haine et  de la violence sur les réseaux sociaux. Ce qui est puni par l’article 856 et suivant la loi 037 relative au cyber criminalité et la protection des données à caractère personnelles en son article 31.

Ibrahima kallo « rpg », Amadou Tidiane Diallo « ufdg », Mamady Karfamoudouya Kaba ou Mamadi Kaba « Rpg », Mamoudou  Stratège Traoré « Rpg »,  Goubhoye  ufdg Coumba Diallo « ufdg », Lili « ufdg », Ibrahima Aissatou Barry « ufdg », Mohamed Lamine Kaba « rpg » et  Korboya rpg Baldé « rpg ».

« La Cellule Balai Citoyen a déjà saisi les institutions et ambassades accréditées en Guinée pour tout rejet de demande de visa ou d’asile politique pour toutes les personnes concernées , ainsi que la cour de la CEDEAO, l’Union Africaine, le sous Secrétaire des Nations Unies en charge des questions africaines, le représentant des Nations Unies en Afrique de l’Ouest, basée à Dakar », a indiqué Sekou Koundouno porte parole du Balai Citoyen.

« Le Balai Citoyen a la ferme volonté d’aller au bout afin que ces personnes soient punies à la hauteurs de leurs forfaitures et empêcher d’autres qui pourraient avoir les mêmes intentions, » A ajouté Sekou Koundouno.

Saidou Diallo