A 67ans, Aurlus Mabélé, le roi du soukous, décéde du coronavirus

560

La pandémie de coronavirus met le monde sens dessus dessous. Le célèbre chanteur et compositeur congolais Aurlus Mabélé vient de passer de vie à trépas, ce jeudi 19 mars 2020 à 14h, en région parisienne, des suites du Coronavirus.

Il se battait contre la maladie depuis une dizaine d’années et le Covid-19 est venu l’achevé. De son vrai nom Aurélien Miatsonama, la légende de la musique congolaise Aurlus Mabele est décédé ce jeudi 19 mars 2020 à 14h, en France, des suites du Coronavirus.

Handicapée par la maladie depuis une dizaine d’années, le créateur du soukous dont il sera proclamé « roi », souffrait d’une tumeur de la gorge et a également été  victime d’une attaque cérébrale en 2005. Figure  marquante de la musique africaine des années 1990, Aurlus Mabele a vécu un véritable calvaire ces dernières années à cause de son état de santé. Transféré dans une maison de repos médicalisée à Paris, la contagion par le coronavirus n’a fait qu’aggraver son état déjà très faible.

La star a créé en 1986, avec Diblo Dibala et Mav Cacharel, le groupe Loketo. Avec plus de 10 millions d’albums vendu dans le monde, il a fait danser toute l’Afrique, toute la Caraïbe, par des musiques avec ses rythmes typique du soukous : “Africa Mousso”, “Femme ivoirienne”, “Embargo”, “Betty”, “Asta De”,”Loketo”, “Vacances aux Antilles”, Zebola”, “Ebouka”, “Sans frontières”, “Waka Waka”, etc

beninweb TV

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here