Affaire Bolloré : Alpha Condé menace de porter plainte en France

126

La journée internationale de la liberté de la presse a été une occasion pour Alpha Condé de se défouler sur certains sujets brûlants de l’actualité. Secoué il y a plus d’une semaine par l’affaire Vincent Bolloré pour cas de corruption au port de Conakry, Alpha Condé s’est pour la première fois exprimé sur cette question.

Venu honorer  la célébration de la fête de la presse à la maison de la presse, à Koléah, Alpha Condé a d’abord reproché aux hommes de médias de leur passivité et complicité pour ternir l’image de la Guinée à l’étranger.

« C’est vous qui êtes responsable de l’image de la Guinée. Je ne peux  pas discuter avec vous alors que vous ne montrez  pas les efforts qu’on a faits depuis 2011. Nous avons des radios en Guinée qui frisent Milles Collines. Un jour j’étais assis, j’ai appris que je veux vendre le port de Conakry aux turcs. Comment on peut vendre un port. » S’interroge le Chef de l’Etat.

Abordant le cas Bolloré, Alpha Condé menace.

« Le dernier cas, c’est l’affaire Bolloré. Qui  parmi vous a cherché à savoir réellement ce qui se passe? Après,  vous allez dire c’est à Paris que  vous allez vous expliquer. C’est à Paris qu’on va s’expliquer parce qu’aucun de vous n’a cherché à savoir s’il y a la vérité. Alors nous allons passer sur TV5 ou France24. Et je vais porter plainte en France pour dénonciation calomnieuse. Vous, qu’est-ce que vous faites? Vous n’avez  jamais protesté quand on raconte des histoires sur votre pays. Parce que vous continuez à désinformer la population… » Se défoule l’opposant historique qui d’ailleurs dit qu’en Côte d’Ivoire, les opposants ne passent pas à la télévision publique alors qu’en Guinée, ça se fait.

Kadiatou Kamara 

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here