Afrique du Sud: Jacob Zuma démissionne face aux pressions

283

Le président sud-africain Jacob Zuma a démissionné mercredi soir, sous la pression du Congrès national africain (ANC), parti au pouvoir dont il est issu.

Bien qu’ayant fait preuve de défiance dans un premier temps, il a finalement annoncé sa démission à la nation une heure seulement avant la date butoir fixée par l’ANC, expliquant vouloir éviter de diviser le parti.

“Aucune vie ne devrait être perdue en mon nom. Mais aussi l’ANC ne devrait jamais être divisé en mon nom. J’ai donc pris la décision de démissionner de mon poste de président de la République, une décision à effet immédiat même si je suis en désaccord avec la décision de la direction de mon organisation. J’ai toujours été un membre discipliné de l’ANC”, a ajouté M. Zuma dans un discours à la nation de 30 minutes à la télévision.

Il a exprimé le souhait de quitter le pouvoir conformément à la Constitution.

“Je dois accepter le fait que si mon parti et mes compatriotes veulent que je quitte le pouvoir, ils peuvent exercer ce droit et le faire conformément à la Constitution”, a-t-il dit.

Le président démissionnaire a également présenté ses excuses à la nation pour les erreurs commises lors de son mandat. S’exprimant en zoulou, il s’est cependant dit persuadé de s’être acquitté de la mission que le pays lui a confiée, tout en priant d'”être pardonné” pour ses erreurs.

Jacob Zuma a toutefois assuré qu’il continuerait de servir le parti et le pays après sa démission.

Sa démission met ainsi un terme à une crise au sein de l’ANC, dont la direction était perturbée depuis deux semaines par son refus d’abandonner le pouvoir.

L’ANC, qui a désigné en décembre dernier son vice-président Cyril Ramaphosa comme chef du parti en remplacement de Jacob Zuma, avait demandé mardi à ce dernier de démissionner de la tête du pays pour plusieurs allégations de corruption.

Chargé d’assumer par intérim la présidence sud-africaine, M. Ramaphosa devrait être investi ce jeudi ou vendredi.

Xinhua

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here