Agriculture : Alpha Condé préside la remise de plusieurs lots d’équipements aux femmes à Conakry

152

Engagé dans la lutte contre l’insécurité alimentaire en Guinée, Le
président Alpha Condé à travers le Programme de Productivité Agricole
en Afrique de Ouest (PPAAO) a procédé ce jeudi 16 mai à Conakry, à  la
remise solennelle de plusieurs lots d’équipement constitués de 30
couveuses solaires, 2 séchoirs de fruits modernes d’une capacité de 10
tonnes chacun et une dizaine de fumoirs de poissons destinés à des
centaines de bénéficiaires sur l’ensemble du territoire.

Selon, Martine Altine, représentante de la Banque mondiale  en Guinée,
l’institution qui a financé le projet, a  affirmé que les équipements
visent  à accroître la capacité de production, réduire les pertes
post-récolte et améliorer les revenus des bénéficiaires.

« La  banque mondiale  s’est  engagée  à adresser   cette problématique  à travers le PPAAO et le projet de développement de l’agriculture intégré en Guinée, d’un montant de 40 millions de dollars », a-t-elle expliqué.

Pour sa part, le ministre de l’Agriculture Mariama Camara, reste
convaincue que lesdits équipements contribueront au renforcement des
capacités de production et de transformation de fruits séchés et de
poissons fumés, ainsi qu’à la production de poussins dans les
meilleures conditions d’hygiène et de protection de l’environnement.

De son côté,  le chef de l’Etat Alpha Condé,  a réaffirmé toute sa
confiance sur  l’économie rurale comme avenir de la Guinée. « Il est
important que nous transformions nos matières premières sur place »,
préconise-t-il.

Cependant, le développement de l’agriculture peut se
heurter au défi environnemental. Prenant en compte cette dimension, le
chef de l’Etat a dit souhaiter que les fumoirs utilisent plutôt les
foyers améliorés que le bois. « Nous voulons protéger nos forêts.. »,
proclame-t-il.

En tout état de cause, pour le président Alpha Condé,
l’objectif est que « tous les Guinéens qui sont dans l’agriculture
passent à la mécanisation pour produire, récolter et transformer afin
de renforcer leurs revenus. Il en est de même pour les  éleveurs et les pêcheurs ».

Il faut rappeler que les couveuses sont destinées  à une centaine de
jeunes constitués en groupements dans les quatre régions du pays. Les
fumoirs, eux, reviennent aux fumeuses de poissons identifiées dans la
zone  de Koba, Kamsar, Fotoba et N’zérékoré.

Enfin, les deux séchoirs  seront installés à Kindia et à Kankan.

Auteur : Sana Sylla

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here