Alpha Condé au palais du peuple ce 8 mars: « je n’ai pas peur aux femmes ni à la jeunesse »

0
143

Alpha Condé a passé un mauvais quart d’heure ce  jeudi 8 mars lors de la célébration de la  fête des femmes à Conakry.  Secoué dans ces jours-ci par une série de manifestations par les femmes de la capitale, le locataire de Sékhoutouréya croyait être reçu au palais en héros.

Comme on devrait s’ y attendre, dès qu’il a pointé son nez sur  l’esplanade du palais du peuple, certaines femmes ont scandé en malinké sa langue maternelle : « Ecole dâ laka », entendez « ouvre les portes de l’école ».

Voulant passer saluer d’un bout à un autre les femmes, ensemble elles ont crié : « nos enfants à l’école ». « C’est ta tête qui est un problème. »

Moment de panique pour l’opposant historique qui ne savait plus que faire et que dire.

Ainsi, Alpha Condé se dirige directement vers la porte pour bouder la cérémonie. Il a fallu que son ministre secrétaire général à la présidence Kiridi Bangoura se lève et lui souffle  quelque chose à l’oreille pour qu’il change de décision.

« Désormais, en tant que président, je vais prendre mes responsabilités, il y aura les jours à venir un grand remaniement pour nommer les ministres qui sont près du peuple, qui informent le peuple. Pas des ministres qui sont assis dans les  bureaux et qui mentent au peuple. Ceux qui ont fait crier les femmes contre moi se trompent. Je n’ai pas peur des femmes, je n’ai pas peur de la jeunesse. Je n’ai peur de personne.  Après ici, je vais marcher  jusqu’à Sékhoutouréya » menace Alpha Condé à sa prise de parole.

Kadiatou Kamara pour leverificateur.net 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here