Ibrahima Keira, nouveau ministre de la Sécurité avertit:« tous ceux qui savent qu’ils sont hors-la loi, c’est le bon moment de sortir de la Guinée »

144

Le nouveau ministre de la sécurité et de la protection civile, Alpha Ibrahima Keira s’est exprimé ce matin sur ses priorités. Habitué des rouages de l’administration guinéenne pour avoir incarné une longévité au sein des différents gouvernements du feu Général Lansana Conté, Alpha Ibrahima Keira dit  « OTIS » promet d’appliquer la loi. C’est dans une radio locale de Conakry que l’homme a brisé le silence. 

« L’application stricte de la loi sera une réalité. Quand quelqu’un est en contradiction avec la loi, il faut l’appliquer. Il ne s’agit pas de faire intervenir les sages, les coordinations régionales, les religieux. Comme le ministère de la sécurité et celui de la justice sont les gendarmes de l’Etat, nous allons appliquer la loi, c’est ce qu’on va faire », introduit-il.

Parlant de l’anarchie récurrente de la circulation, le nouveau patron de la police est catégorique.

« On ne doit pas circuler sur le sens interdit, circuler sans feu rouge ou sans phare. Il faut que la corruption finisse au niveau de la circulation. La semaine à suivre, il faut que le secteur de la sécurité change dans notre pays. »

Ce n’est pas tout, l’ancien ministre de la Fonction Publique répond à ses détracteurs qui l’ont âprement critiqué sur les réseaux sociaux.

« Que des aigris ou des jaloux se mettent à raconter des choses sur moi, je ne les réponds pas, je suis un homme d’Etat.  Je suis fiers  de tout ce que j’ai fais dans ce pays. Ce n’est pas à moi de faire une autobiographie. J’ai vu des bêtises sur les réseaux sociaux  selon lesquels quand j’occuperai mes fonctions, c’est pour faire la promotion du 3ème mandat, » réagit-il.

« La loi s’appliquera à tout le monde que ce soit militaire, civil  ou homme politique.  Personne ne doit transgresser la loi. Tous ceux  qui savent qu’ils sont hors-la loi, c’est le bon moment  de sortir de la Guinée », conclu-t-il.

Minkaêl BARRY 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here