Amara Somparé, nouveau ministre de la Communication: «Rien n’interdit à l’opposition d’accéder aux médias publics»

0
31

Le nouveau ministre de la Communication et de l’Information était lundi à la maison de la presse de Conakry. Objectif ? Prendre contact avec les différentes associations professionnelles de la presse  privée pour une éventuelle collaboration fructueuse avec son département.

Pour commencer, M. Somparé a demandé aux journalistes d’observer une minute de silence à la mémoire de notre confrère Mohamed Koula Diallo assassiné le 5 février 2016 dans l’exercice de son métier à Conakry.

« Je voudrais  avant de commencer qu’on rende un hommage à Mohamed Koula Diallo et à tous les journalistes tués dans l’exercice de leur fonction », a -t- il introduit  face à une forêt de caméras.

Plus loin, Amara Somparé a étalé  ses préoccupations :

« J’envisage, avec votre contribution bien entendu, de créer très prochainement ce qu’on va appeler un cadre de concertation permanente. Une  sorte de plateforme de dialogue entre les organisations de la presse privée et le département ministériel.  C’est  un espace où de manière périodique, les journalistes pourront rencontrer les autorités pour discuter ensemble des problèmes qui les assaillent».

Ce n’est pas tout. La mésentente nourrie et entretenue par ses prédécesseurs selon lesquelles les journalistes des médias privés et ceux du public sont différents a été balayée d’un revers de main par le nouveau patron de la Communication.

« Un reporter officiant pour la RTG ou pour une télévision privée sont tous des journalistes. Soumis aux mêmes règles, ayant les mêmes droits. »

Parlant de l’inaccessibilité des représentants  l’opposition au niveau des médias d’Etat, l’actuel patron de l’Information ne semble pas suivre les traces de ses successeurs.

 « Il n’y a aucun acte, aucune  note de service, aucun arrêté, rien, qui empêche n’importe quel représentant d’un parti d’opposition d’accéder aux médias publics s’il en fait la demande. Rien ne l’interdit, » a-t-il indiqué.

Minkael Barry 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here