Augmentation du prix du carburant : CNTG-USTG déclenche une grève illimitée à partir de ce lundi

0
40

La Confédération Nationale des Travailleurs de Guinée (CNTG) – Union Syndicale des Travailleurs de Guinée (USTG)  et les Forces Sociales unissent leurs forces pour en découdre avec le gouvernement. Ce vendredi, 13 juillet à la Bourse du Travail, ils ont tenu une réunion au cours de laquelle, ils ont annoncé qu’une grève illimitée sera déclenchée sur l’ensemble du territoire national à partir de ce lundi.

Par ailleurs, une marche verte sera organisée le mardi, 17 juillet  2018  par l’inter central CNTG-USTG et les Forces Sociales, pour dénoncer non seulement l’augmentation du prix du carburant par litre de 8000GNF à 10 000GNF mais et surtout, inviter le pouvoir d’Alpha Condé et le gouvernement de Kassory Fofana à réduire le prix du carburant à 8000GNF.

Pour le porte-parole des Forces Sociales, Algassimou Diallo, le moment est historique et, le peuple de Guinée et l’opinion nationale et internationale  regardent actuellement le mouvement syndical et les forces sociales. Donc, selon Algassimou Diallo, le mouvement social doit prouver qu’il mérite la confiance du peuple, des fils et des filles que nous sommes. C’est pourquoi, au niveau des forces sociales dès le départ, nous avons senti la nécessité d’unir les citoyens pour lutter contre le système du gouvernement guinéen, qui veut drainer son peuple vers le péril.

« Et donc, quand je parle de moment historique, c’est avant tout cette unité d’action au sein de laquelle se retrouve le mouvement syndical et les forces sociales. C’est un élément de preuve face au peuple de Guinée, que nous nous sommes unies et nous allons vaincre. Cette action n’est pas contre une personne mais, c’est contre le  système que nous combattons pour que le peuple de Guinée puisse vivre dignement et dans la paix. Tout le régime qui travail  pour satisfaire son peuple, nous avons la légitimité de représenter ce peuple, nous le soutiendrons. A défaut, nous allons nous lever pour défendre ceux-là qui n’ont pas de voix. Et, je pense que c’est pourquoi nous sommes-là pour unir nos efforts…», explique Algassimou Diallo, porte-parole des Forces Sociales.

Auteur: Sana Sylla

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here