Barça / la mentalité des joueurs, le Real sans Ronaldo, les nouveaux concurrents : Messi se confie

13690

Dans un entretien accordé à Catalunya Radio, Lionel Messi est revenu sur le départ de Cristiano Ronaldo à la Juventus Turin. Selon l’Argentin, ce transfert affaiblit le Real Madrid et fait donc les affaires du FC Barcelone.

Lionel Messi n’est pas un grand bavard auprès des médias. Et pourtant, lorsque le milieu offensif du FC Barcelone ses déclarations valent souvent le détour. C’est effectivement le cas pour son passage sur les ondes de Catalunya Radio, durant lequel l’Argentin a évoqué son avenir. Sans surprise, on apprend qu’un départ n’est toujours pas d’actualité. Messi ne partira pas pour l’argent

«Je n’ai aucune raison de partir», a confié Messi. Pas même pour une fortune ? Justement, le chouchou du Camp Nou a critiqué ces joueurs prêts à faire leurs valises pour des raisons financières.

«Aujourd’hui, les joueurs partent plus pour l’argent que pour un club, a dénoncé le Blaugrana. Avant, ils voulaient signer au Barça ou au Real Madrid pour être les meilleurs.» Difficile de dire si Messi pense par exemple à Cristiano Ronaldo. En tout cas, le capitaine du Barça n’est pas mécontent du départ de CR7 à la Juventus Turin.

En effet, l’international argentin estime que cette opération inattendue a affaibli le Real Madrid. «Son départ m’a surpris, je ne l’imaginais pas ailleurs qu’au Real et je ne pensais pas qu’il pourrait signer à la Juve. J’ai entendu parler de beaucoup d’équipes mais moins de la Juve», a d’abord réagi «La Pulga».

Le Real moins fort sans CR7 ? «Cela m’a surpris mais la Juve est aussi une bonne équipe. Sans lui, le Real sera moins bon alors que la Juve est devenue un favori en Ligue des Champions, a-t-il prévenu. Ils avaient déjà un très bon effectif et maintenant ils ont Ronaldo en plus.».

Le problème, c’est que la liste des concurrents en Ligue des Champions s’allongent, alors que Messi a clairement fait de la C1 sa grande priorité cette saison. «Aujourd’hui, il y a plus d’équipes parmi les meilleures comme les deux Manchester, Chelsea, le Real, le PSG… Cette année, il y aussi les équipes italiennes, nous… Il y a beaucoup d’équipes avec de gros moyens économiques», a constaté le petit gaucher.

Une synthèse de Sana Sylla

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here