Cérémonie Fifa : les absences de Ronaldo et Messi ne passent pas du tout

41805
Monaco 24.08.2017, Auslosung zur UEFA Champions League Gruppenphase 2017/2018, Cristiano Ronaldo (Rea Madrid) und Lionel Messi (Barcelona)

Les deux stars de la planète football, Cristiano Ronaldo et Lionel Messi, ont été fortement critiquées pour leur absence à la cérémonie The Best de la FIFA, lundi à Londres.

C’est la première fois qu’un footballeur est couronné meilleur joueur du monde et qu’il ne s’appelle ni Cristiano Ronaldo ni Lionel Messi. Lundi, Luka Modric a remporté le trophée The Best de la FIFA. En concurrence avec Ronaldo et Mohamed Salah (mais pas Messi, qui a été nommé dans le XI de l’année), le Croate a reçu son prix devant un panel de stars du foot, mais pas le Portugais ni l’Argentin. Leur absence n’est pas passée inaperçue. Et elle n’a pas plu.

Pour Fabio Capello, ancien joueur et entraîneur de renom, a estimé que ces absences étaient «un manque de respect, pour les joueurs, pour la FIFA et pour le monde du football», ajoutant que «c’est la vie, il faut être bon quand on gagne ET quand on perd». L’ancien attaquant croate, Davor Suker, ne s’est pas montré plus clément: «Vous devez être un gentleman quand vous gagnez, mais aussi quand vous perdez.» Une attitude de mauvais perdant? Il est vrai que Ronaldo et Messi, qui ont joué dimanche avec leur club respectif (Juventus et Barcelone), rejouent dès mercredi. Mais c’est aussi le cas des ex-coéquipiers de CR7 au Real Madrid, comme Luka Modric ou Sergio Ramos, présents à la cérémonie.

Le défenseur espagnol ne s’est d’ailleurs pas trop étendu sur le sujet. «Ronaldo, c’est un bon joueur, coéquipier et ami, a souligné Ramos. Leo comme Cris auraient été très heureux s’ils étaient venus.» Des absences que regrette davantage l’ex-attaquant uruguayen Diego Forlan: «Messi a assisté au gala l’année dernière et il n’a pas gagné. C’est dommage si cela se passe de la même manière avec Ronaldo que lors du gala de l’UEFA. Un joueur doit être exemplaire avec son attitude et ses actions, car ils sont des exemples pour tout le monde.»

Si Lionel Messi semble également hors-course pour le Ballon d’Or (alors qu’il n’a jamais fini troisième ou pire depuis 2007), Cristiano Ronaldo reste un sérieux prétendant pour le prix remis par France Football, le 3 décembre, à Paris. Il serait étonnant que les deux hommes fassent, là aussi, une croix sur la date. La liste des nommés sera révélée le 8 octobre et ne comptera pas moins de 30 joueurs. Les Français devraient être nombreux parmi les 30, mais les récompenses finalement décernées par la FIFA ne présagent rien de bon en vue du Ballon d’Or…

Source : LE SCAN SPORT

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here