Cherté de vie en Guinée : les gros mensonges de Boubacar Barry

0
62

Apparemment, le ministre du Commerce Boubacar Barry a bien appris sa leçon : celle de mentir  au peuple. En conférence de presse mardi pour expliquer les raisons de l’augmentation du prix du carburant  avec ses homologues du Budget, Ismaêl Dioubaté et celui des Hydrocarbures Diakaria Koulibaly, le ministre du commerce a étonné de par sa digression  d’une année de lumière à la vérité.

A la question d’un confrère de savoir quels sont les sacrifices fournis par les membres du gouvernement en diminuant leur niveau de vie avant d’augmenter le prix du carburant, Boubacar Barry, on ne sait piqué par quelle mouche, s’est inscrit dans une aventure mensongère du siècle.

« Il faut qu’on soit conséquent. Ne nous voyez pas rouler dans des voitures de luxe pour penser que tout va bien. Nous avons des problèmes plus que vous (le peuple) », lance-t-il sans la moindre sagesse.

Tellement que son égarement  était flagrant, les journalistes n’ont pas hésité de lui couper la parole et certains lui hué.

Puis il continue : « quand le gouvernement a ajouté les 40 pour cent réclamés par les syndicats de l’éducation, vous savez où cet argent a été coupé ? » Demande-t-il avant de répondre : « sur le budget des départements ministériels. N’oubliez pas qu’il y a certains fonctionnaires dans  le gouvernement qui ont fait plus de quarante  ans et qui continuent de  falsifier leurs dossiers pour y rester. Toutes ces charges reposent sur  nous. Le gouvernement vient encore de recruter 100 jeunes fonctionnaires, » égratigne-t-il.

Foutaise ! Comme si c’est le bas peuple qui falsifie ces dossiers alors que les complices vivent luxueusement dans les ministères.

Lamarana Dansoko

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here