Conakry : réduction des risques de prévention et de radicalisation du violent au cœur d’une rencontre

10945

Dans le cadre du projet visant à réduire les risques de prévention de radicalisation et de l’extrémisme violent portés  par trois agences du système des Nations Unies (UNFPA-OIM-UNESCO) en partenariat avec les leaders religieux ont organisé, ce mardi 12 février à Conakry,  un atelier de consultation nationale en faveur des leaders religieux.

Cet atelier de trois jours a pour objectif de faire une revue des textes réglementaires des foyers coraniques et des mosquées de certains pays de la sous-région en vue de proposer les drafts 0 des textes réglementaires des mosquées et des foyers coraniques de la Guinée qui constitueront une base documentaire pour les ateliers régionaux mais aussi proposer un plan de plaidoyer des leaders religieux et les responsables des foyers coraniques pour favoriser l’application des textes qui seront élaborés.

Dans son intervention, le formateur de ce séminaire de formation Dr Bakary Sambe du chairman Exécutive Director dira qu’il es venus ici dans le cadre de l’initiative prise par le gouvernement guinéen d’accompagner l’encadrement des foyers coraniques, et de renforcer pour regarder le rôle très important dans l’éducation et de la réservation de la paix dans ce pays, » dit-il.

Selon lui, la Guinée à une riche traduction, une riche culture et d’histoire de réduction religieuses de savant musulmans qui ont vécus ici depuis des siècles pour que l’islam devient un facteur de cohésion sociale dans ce pays. « C’est pour cela nous saluons cette initiatives du gouvernement guinéen appuyer par le Système des Nations Unies pour donner plus d’important aux foyers coraniques et à la gestion des lieux des cultes et voir comment on peut réglementer et mieux les accompagner dans le processus de l’éducatif.

De son côté, le Directeur Général de Fond National de la Zakat et de WAQF représentant du secrétaire général des affaires religieuses Dr Mohamed Lamine Diallo dira que, Si on essaye de trouver une cartographie  de l’ensemble des lieux des cultes en  Guinée et de l’ensemble des foyers coraniques pour que tout  soit abouti à  la réglementation de ses différents lieux de culte.

« Par ce que, la réglementation de ces lieux de culte est un passage obligé  pour qu’on est une formation qualifiante et d’une formation professionnalisant pour les différents élèves qui seront issues de cet établissement, » a conclu le directeur.

Auteur : Sana Sylla

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here