PARTENAIRES
ACTUALITE
Que le Guinéen est versatile! Tenez! Le tout nouveau ancien Ministre de la Communication, depuis lundi 4 janvier 2016, Alfousseny Makanera Kaké, puisqu'il s'agit bel et bien de lui, qui ne jurait que par son...
Retour des Volontaires du Corps de la Paix en Guinée L’Ambassade américaine à Conakry et le Corps de la Paix sont heureux d'annoncer le retour des volontaires américains en Guinée. 15 volontaires arriveront dans le...
AFRIQUE
Un tribunal rwandais a refusé lundi de libérer sous caution l'opposante Diane Rwigara, poursuivie pour falsification de documents dans le cadre de sa tentative de participation à...
INTERVIEW
 La journée du 31 octobre restera longtemps un souvenir tyrannique pour la presse guinéenne. Une centaine de journalistes partis à l’escadron mobile N0 3 de Matam pour apporter leur...
Date de Publication: 2017-05-18 16:50:27
Mutinerie en Côte d'Ivoire:Ouattara menace de quitter le pouvoir

Coup de foudre au palais présidentiel, Alassane Ouattara aurait menacé de quitter le pouvoir suite aux récentes mutinerie, selon la lettre du continent dans sa dernière parution qui citait  le porte-parole du gouvernement Bruno Koné et le premier ministre Amadou Gon qui l’auraient dissuadé. Une information également reprise par le journal l’inter ce jeudi.

Selon le quotidien l'inter, l’information a été confirmée par des proches du chef de l’Etat menaçant de quitter le pouvoir. Alassane Ouattara n'est pas content... Alors que beaucoup lui prédisaient une gouvernance apaisée et un retour à la paix sociale, il n'en est rien... Pire l’économie du pays a été rétrogradée ces derniers temps par la chute du coût du cacao et les récentes mutineries qui ont profondément affecté le trésor publique ivoirien. Il y a quelques jours, le chef de l’Etat exprimait sa profonde "désolation" en expliquant avoir été « affecté » par cette sortie rocambolesques des mutins. Selon la lettre du continent, c’est son premier ministre et fidèle collaborateur, Amadou Gon qui l’en aurait dissuadé : « Le premier ministre Amadou Gon a finalement convaincu le président de la nécessité de payer les soldats récalcitrants. Alassane Ouattara s’y était vigoureusement opposé sur la foi de l’engagement des militaires à renoncer à des primes promises par le gouvernement à la suite des précédentes mutineries de janvier » soutient la lettre du continent

Toujours selon le périodique, pour Alassane Ouattara quelque chose ne tourne pas rond dans cette affaire, le numéro 1 ivoirien pense que certains membres de son entourage et la hiérarchie militaire l’on mené en bateau.

Quoi qu'il en soit, le président ivoirien ronge son frein et serait au bord de la démission pas vraiment ravi de ce camouflet  usé par les piques à répétition des mutins à son égard.

Imatin.net

INTERVIEW
 La journée du 31 octobre restera longtemps un souvenir tyrannique pour la presse guinéenne. Une centaine de journalistes partis à l’escadron mobile N0 3 de Matam pour apporter leur...
Dans un Etat sauvage l’État tue sans jugement, l’État entretient l’impunité, l’État oppose les communautés, l’Etat affaibli les institutions, l’Etat...
PHOTOS
Copiryght 2013 - Tout droits reserves leverificateur.net - Designed by electro-times.com