PARTENAIRES
ACTUALITE
Que le Guinéen est versatile! Tenez! Le tout nouveau ancien Ministre de la Communication, depuis lundi 4 janvier 2016, Alfousseny Makanera Kaké, puisqu'il s'agit bel et bien de lui, qui ne jurait que par son...
Retour des Volontaires du Corps de la Paix en Guinée L’Ambassade américaine à Conakry et le Corps de la Paix sont heureux d'annoncer le retour des volontaires américains en Guinée. 15 volontaires arriveront dans le...
AFRIQUE
Un tribunal rwandais a refusé lundi de libérer sous caution l'opposante Diane Rwigara, poursuivie pour falsification de documents dans le cadre de sa tentative de participation à...
INTERVIEW
 La journée du 31 octobre restera longtemps un souvenir tyrannique pour la presse guinéenne. Une centaine de journalistes partis à l’escadron mobile N0 3 de Matam pour apporter leur...
Date de Publication: 2017-06-16 16:30:34
Journée internationale de l'albinisme à Conakry : Qui a empoisonné le riz des albinos ?

A l’occasion de la célébration de la journée internationale de l’albinisme, le ministère en charge de l’Action Sociale de la Promotion Féminine et de l’Enfance  à organisé ce mardi 13 juin, au palais du peuple une cérémonie folklorique au palais du peuple. A la place des sensibilisations, des stratégies d’insertion sociale et de l’intégration effective des albinos, c’est la politique voire la campagne électorale.

Dans des cartons, il y avait des petits sacs de riz portant l’effigie du président de la république, Alpha Condé en campagne électorale. Tout cela n’est pas mal. Le pire est que, ces sacs de riz partagés comme des galettes aux albinos qui sont généralement démunis constituaient de riz pourris  comme si nous n’étions pas dans une République.

Amadou D,  albinos, bénéficiaire de ce riz pourri  ne cache pas sa colère : « quand j’ai envoyé ces sacs de riz à la maison. Je les ai donnés à ma femme. Elle a ouvert les sacs et elle est venue me dire que tous les grains de riz sont pourris. Au début, j’ai pensé à une blague parce qu’elle est ma cousine, de fois on blague. Quand elle a insisté, j’ai vérifié et j’ai ouvert tous les autres sacs  j’ai trouvé que c’est du riz avarié  qui dégageait d’ailleurs une odeur répugnante.

C’est ainsi que j’ai appelé mes amis pour leur annoncer la mauvaise nouvelle, d’autres m’ont  exprimé leur regrets et m’ont  dit qu’ils sont déjà au courant.

Je suis scandalisé par cette irresponsabilité. Les gens veulent nous empoisonner  pour nous tuer ou quoi ?  Sinon on n’allait pas nous donner du riz avarié de surcroît avec l’effigie du président de la République si ce n’est pas dans l’intention de nous tuer. Je pense que madame le ministre de l’Action Sociale de la Promotion Féminine et de l’Enfance doit s’expliquer si l’on est dans un pays normal où il y a la loi au service de tout, »  dit-t-il avec un ton coléreux.

Quant à  Mohamed Lamine Simakan, vice-président de la fondation pour le secours et l’insertion des albinos en Guinée, «  ce riz est considéré comme un danger pour la santé.  C’est un riz pourri. Des grains de riz pourri. Où est l’utilité du contrôle de qualité. Il y a ici des échantillons pourris, nous devons nous retrouver pour tirer des conclusions. Voire même adresser des courriers.  Ce sont les ONG qui ont donné  le riz au ministère qui à son tour  a mis l’effigie  du président de la république », dit-il.

Qui a osé donner du riz pourri aux albinos?

Kadiatou Kamara

INTERVIEW
 La journée du 31 octobre restera longtemps un souvenir tyrannique pour la presse guinéenne. Une centaine de journalistes partis à l’escadron mobile N0 3 de Matam pour apporter leur...
Dans un Etat sauvage l’État tue sans jugement, l’État entretient l’impunité, l’État oppose les communautés, l’Etat affaibli les institutions, l’Etat...
PHOTOS
Copiryght 2013 - Tout droits reserves leverificateur.net - Designed by electro-times.com