Côte d’Ivoire: Hamed Bakayoko opte pour Amadou Gon Coulibaly pour l’élection présidentielle d’octobre 2020

135

C’est comme si le choix du candidat du Rassemblement des Houphouëtistes pour la Démocratie et la Paix ( RHDP) à la succession du président de la République, Alassane Ouattara, est déjà fait.

La majorité des intervenants au Conseil politique du parti unifié au pouvoir, qui a lieu ce jeudi 12 mars 2020, n’a pas hésité à désigner le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly. Le ministre d’Etat, ministre de la Défense, Hamed Bakayoko, suivi par le ministre Secrétaire général de la Présidence, Patrick Achi, n’ont pas usé de langue de bois.

Pour eux, le meilleur profil n’est personne d’autre que l’actuel chef du gouvernement ivoirien, N°2 du parti au pouvoir.
Mais, cet avis ne semble pas être chez Albert Mabri Toikeusse, ministre de l’Enseignement supérieur, deuxième vice-président du Rhdp.

Le président de l’Union pour la Démocratie et pour la Paix en Côte d’Ivoire (Udpci), parti membre du RHDP, a dans son discours, à l’ouverture des travaux du Conseil Politique de cette formation élargi aux coordonnateurs régionaux associés et structures spécialisées au Sofitel Ivoire à Abidjan-Cocody, affiché une posture de réserve.

» Monsieur le président, j’espère que vous allez nous réunir par le dialogue comme notre père-fondateur Félix Houphouët-Boigny « , a-t-il averti, espérant que les décisions qui seront prises en commissions seront accompagnées.  »

Vous êtes le fils d’Houphouët qui nous a enseignés le dialogue. Nous nous appuierons sur le dialogue pour régler nos divergences » a adressé Mabri Toikeusse à Alassane Ouattara, sans afficher son choix comme l’ont fait les deux autres dignitaires du Rhdp.

Il a par plutôt invité les membres du conseil politique à ne pas tomber dans une décision hâtive.  » Ne prenons pas d’engagement d’une heure. Faites donc comme Félix Houphouët-Boigny.

Travaillez à nous mettre en équipe », a laissé entendre l’héritier politique de feu Robert Guéi à ceux qui ont porté leur choix a priori sur Amadou Gon, avant de conclure:  » je suis un homme de conviction, je préfère dire les choses comme je les pense ».

Abidjan.net

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here