Côte d’Ivoire: plusieurs détenus proches de Guillaume Soro libérés

96

Plusieurs proches du député Guillaume Soro ont été remis en liberté conditionnelle dans la nuit du mercredi 23 septembre. De sources judiciaires, il s’agit d’une dizaine de détenus dont des parlementaires arrêtés le 23 décembre 2019.

« Enfin nous sommes libres et ce n’est qu’une liberté provisoire », a écrit le député Loukimane Camara dans un SMS à son épouse sans précisé le nombre de détenus remis en liberté. Des médias locaux évoquent notamment une dizaine de personnes dont trois députés.

En effet, ces personnes libérées ne peuvent entrer en contact les unes avec les autres et ne doivent pas faire de « cyber activisme » ni participer à des « meetings ». Au total une vingtaine de proches de M. Soro, dont cinq députés, avaient été arrêtés en Côte d’Ivoire fin décembre 2019 après le retour avorté de M. Soro à Abidjan.

Interpellés et écroués dans diverses prisons ivoiriennes, ils sont poursuivis pour tentative de déstabilisation et d’insurrection contre l’autorité de l’Etat. Les proches de Guillaume Soro dénoncent des poursuites politiques. Le grand absent de cette liste est l’ancien ministre et député de Fresco, Alain Lobognon, réputé proche de Soro.

Actucameroun

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here