Covid-19/Niamey: la prière de l’Aïd El-Fitr soumise au respect des gestes barrières

234
La communauté musulmane se prépare à la fin du jeûne. En prélude à la célébration à la fête du ramadan, le Président de la Délégation Spéciale de la Ville de Niamey, M. Mouctar Mamoudou a rappelé l’obligation de l’observation des gestes barrières dans les différentes étapes du ramadan.

La fête de la rupture du jeûne musulman s’annonce dans un contexte bien particulier cette année, celui marqué par la pandémie du coronavirus. Dans un communiqué, le Maire central de Niamey invite les fidèles d’Allah au strict respect des mesures barrières pour éviter la propagation du covid-19.
« A l’occasion de la fête de ramadan, toutes les mesures de prévention prises contre la pandémie du covid-19 sont obligatoires » rappelle le maire.

Et de préciser que le jour de la prière de l’Aïd El-Fitr, les fidèles sont tenus de se laver les mains avec du savon ou avec du gel hydro-alcoolique, de porter une bavette, de se munir d’un tapi de prière, de ne pas se serrer la main et de respecter la distanciation sociale d’un (1) mètre.

Les responsables des mosquées, la police nationale et la police municipale, seront mis à contribution en vue de faire respecter l’observation des mesures barrières.

AFRICAHOTNEWS.COM 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here