Crise libyenne: le général Konaté au siège de l’ Union Européenne

13007

La paix va-t-elle revenir en Libye grâce à l’implication de l’ancien homme fort de Conakry ? Comme nous l’annoncions, en exclusivité, sur votre quotidien en ligne, l’ancien président de la transition, général Sékouba Konaté, a été reçu, lundi 28 octobre, dans la capitale européenne.

Au siège de l’ Union Européenne, l’ancien homme fort de Conakry, accompagné de son homme de confiance et cousin, Norbert Touré, a eu un entretien de trois heures d’horloge avec le le chef de cabinet du président de la Commission Parlementaire de l’ Union Européenne en charge de la défense et de la sécurité auprès de l’ OTAN.

Au menu du face à face entre les deux personnalités: la crise libyenne et le sort des réfugiés bloqués dans ce pays en proie à une guerre civile depuis plusieurs mois.
L’ancien président de la transition est revenu sur ses trois missions dans l’est Libyen où le Maréchal Aftar a fait de lui son  » émissaire » personnel à travers le monde.
Face à son hôte, le général Sékouba Konaté, militaire dans l’âme, vétéran des guerres civiles au Libéria, en Sierra-Léone, s’est montré optimiste sur la volonté du maréchal Aftar de faire la paix en Libye, pays, jadis, prospère et paisible du Grand Maghreb.

Outre la crise politico-militaire qui ronge la Libye, l’ancien président de la transition a également parlé, avec son hôte, du sort des nombreux réfugiés, candidats à  » l’eldorado » européen, coincés dans des zones contrôlées par le Maréchal Aftar et ses hommes.
Roderik Turck, qui a suivi, avec intérêt, le compte-rendu de l’ancien président de la transition, a félicité le général Konaté pour son rôle majeur et historique en faveur de l’avènement de la consolidation de la démocratie en Guinée.

L’ancien président de la transition, plus que jamais convoité sur le Vieux Continent en raison de sa proximité avec l’homme fort de l’ Est Libyen, mais aussi, en raison de sa grande expérience d’homme d’Etat et de grand chef militaire, pourrait jouer un rôle de premier plan pour le retour de la paix en Libye.
Selon os informations, l’ancien maître de Conakry doit faire un exposé sur la crise libyenne, en décembre, à l’occasion de la Conférence sur la Paix et la Sécurité prévue à Paris.
Mais, bien avant ce grand rendez-vous parisien, l’ancien président de la transition doit se rendre à Moscou pour parler de la crise libyenne avec les autorités russes.
Nous y reviendrons !

In nouvelledeguinee.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here