Crise politique : Les femmes leaders de Guinée prônent la paix

167

Suite à la situation alarmante dans laquelle le pays se trouve plongé, qui risque de provoquer l’embrasement du pays et d’affaiblir toute la sous-region. Les femmes leader de Guinée soucieux de l’avenir de la nation ont aminé ce mardi 25 février à Conakry, une conférence de presse au cours de laquelle elle sont livré une déclaration en faveur de la paix et la quiétude social.

<< vue les graves violations des droits de l’homme, notamment les dégâts humains, la destruction des biens publiques et privés, la paralysie du pays et les conséquences sur l’économie nationales, la fragilisation du tissu social…>> a souligné Mme Koïvogui Doncas Néma porte parole des femmes.

<< Après plusieurs efforts de médiations par les religieux, la CEDEAO, les institutions nationales et internationales, qui se sont avérées infructueuses, nous femmes de Guinee, en tant que mères, épouses, soeurs et filles, préoccupées par la quiétude de notre population, nous ne pouvons rester indifférentes face à cette situation plus qu’inquiétante, tenant compte du fait que nous sommes les premières victimes morales, sociales, culturelles, psychiques et physiqus, venons ensemble, faire entendre nos cris de coeurs >>.

En outre, elle appel à la conscience de nos frères, de nos pères et de nos maris, pour garantir l’avenir de nos fils à travers la stabilité et la cohésion sociale car l’avenir de la nation en dépend.

Pour finir, les femmes leaders de Guinée recommande aux gouvernants de préserver des acquis démocratiques; garantir la sécurité des citoyens et de leurs biens . Aux leaders politiques de tenir des discours plus responsable et non violents. A la société civile de renforcer la culture citoyenne et l’impartialité. Aux religieux de ne pas baisser les bras dans la médiation de la paix et aux peuple de Guinée de comprendre le sens de l’unité nationale >> ont plaidé les femmes.

Auteur Sana Sylla