EDG: l’administrateur Abdenbi Attou fait son bilan et annonce les perspectives pour 2018

0
183
KODAK Digital Still Camera

C’est dans un réceptif  hôtelier de la place, que l’administrateur  Général de l’EDG Abdenbi Attou a tenu  cette semaine, une conférence de presse pour apporter les détails liés à son bilan de l’année 2017, et expliquer  également les grandes perspectives de l’entreprise  pour l’année 2018.

La spécifique de hausse des ventes et des encaissements conjugués à la poste massive, le renforcement de la performance commerciale, le lancement d’un plan de relance et coupures massifs de 60 milliards à récupérer, et le lancement d’un centre d’appel «  ALLO EDG » pour le dépannage  de 24 heures  sur 24  et 7 jours sur 7, ont été développé par l’administrateur Générale  de l’Electricité de Guinée.

Dans son intervention, M. Abdenbi Attou a indiqué qu’en 2015, l’année de signature du  contrat entre l’EDG et Veolia, était dans une crise institutionnelle et opérationnelle. Et qu’après le diagnostic, une stratégie de redressement et des objectifs de performances ont été proposé  et approuvé par l’État pour permettre à l’EDG de retrouver  des marges de manœuvres et d’accroître le service aux populations.

«  La situation d’exploitation en 2017 a connu une nette amélioration avec une augmentation de 44% de l’électricité produite et distribuée entre 2015 et 2017.

Une baisse substantielle du temps de coupures de 40%, une baisse de charges de fonctionnement (hors achat d’énergie et de carburant) » indique l’administrateur général.

Selon lui,  la performance commerciale des réalisations au niveau du service client a été concrétisée  pour répondre aux principaux enjeux du contrat,  et cela représente pour les populations, 61 000 compteurs posés et raccordés afin de mieux maîtriser les consommations et réduire les problèmes de fracturation au forfait.

Pour finir, l’administrateur général de l’EDG en Guinée Abdenbi Attou parle un peu  sur les perspectives de 2018 en matière  d’électricité.

« Conscients des efforts encore à fournir pour répondre aux attentes des populations à disposer d’une électricité en continue et de bonne qualité, nous passons à partir de janvier 2018 à une seconde phase en accélérant le rythme des mesures prévues dans notre feuille de route interne pour accélérer le redressement initié et atteindre les objectifs fixés par le contrat de gestion  ». conclut-il

Auteur : Sana Sylla 625.480.252

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here