Education : le ministre K² équipe les travailleurs de son département en engins roulants

0
94

Le ministre de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, Ibrahima Kalil Konaté K² a procédé, ce mercredi 13 décembre à Conakry, à la remise officielle des clés de 15 véhicules de service aux travailleurs de son département. Cette cérémonie s’est déroulée   en présence de plusieurs cadres dudit ministère et des représentants de l’inter-syndicale FSP-SLECG.

Il s’agit de trois (3) bus de marque Toyota « Coaster » de 32 places pour les travailleurs, quatre (4) pick-up  Toyota « Hilux » double cabines pour les chefs de services centraux, cinq (5) voitures Toyota « Yaris » pour les conseillers et trois (3) Toyota « Prado » pour le cabinet.

Selon le ministre Ibrahima Kalil Konaté, le financement de l’achat de ces équipements provient du reste du budget qui a été retourné au Trésor, après l’organisation des examens scolaires de la saison 2016-2017.

« À notre prise de service, nous avons annoncé qu’on a eu un plus sur le budget. On a fait une retenue d’un certain nombre de montants et que nous avons demandé au président de la République de le réorienter vers d’autres lignes que les examens, pour nous permettre de rénover un certain nombre d’établissements qui présentaient des visages non moins reluisants et aussi procédé à l’équipement en mobilier et en engins », dit-il

Dit-il « le président nous a écouté  et il a accepté notre doléance, c’est le résultat de cette bonne disposition du président de la République qui fait qu’on a pu trouver trois bus pour le personnel,», expliqué t-il.

Pour finir,  le ministre de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation K², a aussi clarifié qu’il y a des établissements scolaires que son département est en train de rénover à Conakry, ainsi qu’à l’intérieur du pays, avec le reste de l’argent que le président a remis à sa disposition.

« Ce n’était pas du bluff, c’était une manière de gérer et de s’affirmer sur d’autres domaines que les Guinéens n’ont pas connus. Peut-être que cela me fait beaucoup d’ennemis aujourd’hui, mais c’est une option et j’irai jusqu’au bout dans mes réformes, quelles que soient les critiques», a conclu le ministre.

Sana Sylla  655.858.285

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here