Élection Législatives 2019: première réunion du comité inter-parties (CIP) à Conakry

2910

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI)  avec l’appui logistique de National Démocratic Institut (NDI), à  tenu ce jeudi,  à Conakry , la première réunion du comité inter partie (CIP), pour créer un cadre de dialogue entre l’institution en charge d’organiser les élections en Guinée avec  des partis politiques, sur des situations qui se présentent actuellement à la CENI. Notamment, Information sur la mise en place des démembrements et le recrutement d’un cabinet d’ingénierie du fichier électoral biométrique.

Cette rencontre a enregistré la présence massive des  acteurs des partis politiques de l’opposition mais également, celles de la mouvance présidentielle, de la société civile, de l’administration ainsi que les partenaires du processus électoral en République de Guinée. Mais aussi, cette rencontre a enregistré la présence d’une forte  délégation de personnel technique et des commissaires de la CENI, qui avait à sa tête Mr Bakary Mansaré et Mamadou Bano Sow, tous vice-présidents de l’institution.

C’est par ces mots que,  Paul Amegakpo, Directeur Général NDI en Guinée, a entamé de son discours. « Nous avons voulu marqué cette première réunion, par la nécessité pour la CENI, pour partager des informations importantes sur les problèmes du chronogramme, qui devait conduire à la prochaine élection législative. Comme vous devez remarquer, c’est la CENI elle-même qui a développé toutes les thématiques. Et donc, NDI n’a apporté que l’assistance logistique, permettant justement la tenue de cette réunion. Nous avons toujours compris que la transparence est la fille de l’information. Donc, il est important que, les acteurs politiques mais aussi, de la société civile puisse avoir la source des informations utiles et fiables. Et, ces problèmes ne se règlent pas à la dernière minute. Et, le rôle de la CENI, est de voir le CIP décentralisé dans les différentes régions du pays ? le NDI continuera a apporté cet appui  et il solliciterait le soutien de ses partenaires, qui sont ici présents dans la salle, à appuyer ce rendez-vous important, pour la transparence et également pour le processus électoral »,  a rassuré Mr Paul Amegakpo, Directeur Général NDI en Guinée.

En s’adressant aux invités, Mr Bakary Mansaré, vice-président de la CENI a tout d’abord, au nom du Président de l’Institution en charge d’organiser les élections en Guinée, remercié l’ensemble des participants d’avoir répondre à l’invitation  de la ceni, mais aussi de l’intérêt capital  qu’ils accordent au renforcement des progrès démocratiques dans le pays mais surtout, à leur contribution pour la tenue des élection dans le pays.

« Je voudrais particulièrement remercié NDI, pour son appui logistique  qui a permis la tenue de cette importante rencontre. Permettez-moi de vous rappeler les journées tenues  au 30 avril au 05 mai 2019 à Kindia, l’ensemble des acteurs s’est accordé à un projet de chronogramme , qui organise le processus des élections législatives en 235 jours, catégorisées sur 15 familles d’activités dont l’installation des démembrements  et aussi l’acquisition de logiciel pour la mise à niveau du site central. La présente session qui nous réunit aujourd’hui, va porter sur trois thématiques, il s’agit de défis organisationnels liées à la mise en place des démembrements, la présentation d’un cadre juridique et enfin, le processus de recrutement d’un cabinet d’ingénierie pour la mise à niveau du site central… », a indiqué Bakary Mansaré.

Avant de  préciser que, « Dans notre cas, il n’y a pas d’élections parfaites mais, il y a de la place à des élections inclusives dont les résultats sont acceptés  de tous. Pour ce faire, la nouvelle CENI opte deux options, la transparence et la concertation. A cet effet, je voudrais appeler chaque participant, à une implication objective, sans laquelle les résultats de cette séance peut être couronné de succès,» à conclu le vice président.

Sana Sylla

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here