Élections présidentielles en Guinée: les USA signalent le manque de transparence

70

Déclaration sur les Elections présidentielles en Guinée 

Les États-Unis prennent note de l’annonce par la Commission Électorale Nationale Indépendante guinéenne des résultats provisoires de l’élection présidentielle du 18 octobre.

Nous sommes préoccupés par les questions soulevées par les observateurs électoraux et la société civile sur le manque de transparence dans la compilation des votes et les incohérences entre les résultats annoncés et les résultats des procès verbaux (PV) des bureaux de vote.

Nous exhortons toutes les parties à résoudre pacifiquement les différends électoraux à travers des institutions établies et non partisanes et d’un dialogue ouvert à tous.

Les États-Unis condamnent la violence et les violations signalées des droits de l’homme en marge des élections du 18 octobre. Nous exhortons les autorités à enquêter immédiatement sur les allégations de recours excessif à la force par les forces de sécurité et à garantir la justice pour les victimes de violence et la responsabilité des coupables.

Nous exprimons nos condoléances aux familles des victimes et souhaitons un plein rétablissement aux blessés.

Nous réitérons notre soutien aux efforts diplomatiques de la CEDEAO, de l’Union Africaine et des Nations Unies. Nous exhortons tous les dirigeants et citoyens guinéens à travailler ensemble pour renforcer la démocratie du pays et protéger les droits fondamentaux, notamment la liberté d’expression et de réunion pacifique.

Statement on Guinea’s Presidential Election

The United States notes the Guinean Independent National Electoral Commission’s announcement of the provisional results of the October 18 presidential election. We express concern about the questions raised by election observers and civil society on the lack of transparency in vote tabulation and inconsistencies between the announced results and tally sheet (PV) results from polling stations. We urge all parties to resolve electoral disputes peacefully through established, non-partisan institutions and inclusive dialogue.

The United States condemns the violence and reported human rights violations surrounding the October 18 election. We urge authorities to immediately investigate the allegations of excessive use of force by security forces and ensure justice for the victims of violence and accountability for those responsible. We express our condolences to the families of the victims and wish a full recovery to those injured.  

We reiterate our support for the diplomatic efforts of ECOWAS, the African Union and the United Nations. We urge all Guinean leaders and citizens to work together to strengthen the country’s democracy and to protect fundamental rights, including freedom of expression and peaceful assembly.

Source: cellule de com de l’ambassade des USA à Conakry

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here