En pleine crise de coronavirus, l’hantavirus voit le jour en Chine

225

Alors que le monde entier fait face à la pandémie du coronavirus, un autre type de maladie virale fait son apparition en Chine, l’hantavirus.

Alors que le monde entier est confronté a l’épidémie du coronavirus, une autre maladie virale risque de décimer elle aussi une partie de la planète. Dénommée l’hantavirus, cette maladie virale aurait déjà fait un mort en Chine.

En effet, dans sa publication de ce mardi 24 mars, le quotidien chinois, Global Times, a annoncé qu’un homme originaire de la province de Yunnan, dans le sud de la Chine, a été testé posi­tif à la maladie lundi 23 mars. Il est mort dans un bus qui prenait la direc­tion du Shan­dong, a précisé le magazine. Les 32 personnes, qui voyageaient avec l’homme décédé lundi 23 mars, sont actuellement testées.

Une situation qui a provoqué un vent de panique sur les médias sociaux. Des rumeurs, selon lesquels il s’agirait d’un autre COVID-19, prêt à provoquer une nouvelle pandémie fusent de partout.

Cependant, contrairement au coro­na­vi­rus (Covid-19), le hanta­vi­rus ne se transmet pas par contact physique, mais par contact avec des rongeurs. Il ne peut pas passer d’un être humain à l’autre, à moins qu’un individu infecté soit touché au niveau des yeux, du nez ou de la bouche après avoir contracté la maladie. Ces symptômes vont de la fièvre aux maux de tête, en passant par les douleurs musculaires et la nausée.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here