Faux diplômes à la Fonction Publique Guinéenne: Yaya 2 Bah dénonce les agissements frauduleux de Jean Koly Koivogui

9775

Dans le cadre de la modernisation et le rajeunissement des cadres de l’Administration de la Fonction Publique Guinéenne, le vice-président de la télé-audiovisuel de la cellule de communication du parti au pouvoir, M. Yaya 2 Bah s’est confié cette semaine à notre rédaction. Au cours de cet entretien de parcours, il dit avoir aperçu  des personnes mal intentionnées qui sabotent les actions du gouvernement au sein même du Département de la Fonction Publique.

A l’en croire, M. Jean Koly Koivogui du Collectif des personnes devant être engagées à la fonction publique, serait l’un des instigateurs de la falsification de faux diplômes pour tierce personnes en échange contre du franc glissant au grand dam de la fonction publique d’une part et de l’ensemble de ses victimes d’autre part..

« Il y a un certain jeune nommé Jean Pierre Koly Koivogui qui a pris initiative de salir la compétence des cadres de l’administration de la fonction publique. Il y a des gens à qui,  il a pris de l’argent au profit de leur intégration à la fonction publique.  Dès que ces victimes le menacent pour le remboursement, il fait des révélations.   Il est sur ça depuis 2016. Ces interventions sont périodiques  et allant dans le sens du  faux et usage de faux. Pratiquement, il s’attaque au Ministre de la fonction publique, le Secrétaire Général du gouvernement, le Chef de Cabinet, la Directrice concours examen, l’Inspecteur Général Adjoint  et d’autres cadres », explique-t-il.

Il ajoute en indiquant que M. Koivogui a été engagé à la fonction publique, mis à la disposition du Ministère de la Sécurité, mais il a fait un abandon de poste jusqu’à ce que son salaire ait été gelé.

« Nous cherchions à attirer l’attention des autorités de prendre les dispositions afin  qu’une telle personne qui avait les 2000 fonctionnaires de faux dossiers, qui ont été excipé avec les faux diplômes et les faux arrêtés salie l’image de la politique publique qui constitue le cadre d’orientation politique et de mise en œuvre du modèle économique », a indiqué  M. Bah

Poursuivant, il dira que « dans ces politiques publiques  majeures à conduire, figurent notamment les impératifs de restauration de l’Etat de droit et de l’autorité de l’Etat, de la consolidation de la paix et de la démocratie, de la promotion du secteur privé, celle du développement à la base et de la décentralisation du développement des secteurs sociaux, de promotion des droits de l’homme et de l’égalité du genre, d’amélioration de la gouvernance administrative…», rapporte-t-il.

Face à cette situation peu catholique que traverse actuellement  l’administration de la fonction publique guinéenne  à travers les déclarations fallacieuses et non fondées de M. Koivogui, notre intervenant dit avoir lancer une alerte, ‘’ Pour attirer l’attention   des autorités pour vraiment stopper l’allure de ce monsieur qui est entrain de salir l’image des compétences de quelques cadres de la fonction publique’’,  a-t-il conclu.

Auteur : Sana Sylla

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here