Fin de l’enquête sur le Syligate : Paul Put porté disparu et Amadou Diaby un pied dans la tombe

63

L’enquête menée sur le déplorable scandale Syligate tire à sa fin. La commission d’éthique de la Feguifoot va prononcer sa sentence ce vendredi. D’ores et déjà, universiteactu est en mesure de vous annoncer que l’escroc Amadou Diaby, désormais ex vice-président de la Fédération, a maintenant fait un pas vers sa tombe. Il sera définitivement condamné, banni du football guinéen et « enterré » demain, en guise de réponse au racket, à sa charge, orchestré autour du Syli National, dont la participation à la dernière CAN a été unanimement déplorée.

La commission d’éthique va rendre son jugement définitif ce vendredi pendant que les deux principaux accusés s’entre-déchirent.

Déjà condamné par un premier rapport et suspendu de ses fonctions, le chef de gang qui opérait autour du Syli, Amadou Diaby, n’est pas content du fait que son « associé » se soit déchargé sur lui. Paul Put dans son rapport adressé à la fédération clame son innocence et l’accuse d’être responsable du fiasco de l’équipe nationale dont le staff technique lui versait des dividendes, à hauteur de 10 % des salaires et primes.

Une accusation grave aux yeux d’Amadou Diaby qui a décidé de régler le compte autrement, de manière extra judiciaire, vu l’absence d’arguments face à un Put décidé de vider son trop plein de bile.

Ainsi, l’ancien premier vice-président de la Feguifoot Amadou Diaby a engagé des « loubards » pour faire la peau à l’ex sélectionneur du Syli national, qu’il a lui-même débauché au Kenya afin de l’engager dans l’aventure africaine du Syli, moyennant bien évidemment des retro commissions.

Pour Amadou Diaby, le technicien belge fait montre d’ingratitude ; d’où sa volonté de le punir.

Au regard des menaces, de mort notamment, qui se multiplient, Paul Put s’est-il résolu de se mettre au vitriol pour un moment ?

Quoi qu’il en soit, depuis trois jours, il est introuvable et la situation semble préoccupante vu la dangerosité du clan Diaby plus décidé que jamais de laver l’affront.

À l’heure qu’il est, nul ne sait où est planqué Paul Put. Soit il a été enlevé par les loubards à la solde d’Amadou Diaby ou bien il utilise le terrain pour éviter de tomber dans leurs filets. En tous les cas, la vie de Put est en danger. Sa carrière d’entraîneur quant à elle semble terminée. Affaire à suivre !

universiteactu.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here