Fonction publique de la Réforme de l’Etat : le ministre Billy Nankouman Kourouma fait le point

15424

Dans le cadre du passage hebdomadaire  des ministres devant l es
journalistes, le ministre de la Fonction publique de la Réforme de
l’Etat et de la modernisation de l’Administration,  Billy Nankouma
Doumbouya  était ce lundi, 06 mai face à la presse. Objectif présenter
les acquis, perspectives,… dudit ministère.

D’entrée, le ministre  a rappelé les quelques réformes apportées.

Notamment les réformes institutionnelles qui sont la Haute Autorité de
la Communication, Cour des Compte, Institutions Nationales
Indépendante des Droits de l’Homme, … ; la réforme du secteur de
sécurité, et de la justice, la réforme de l’Administration et de la
Fonction publique  pour la qualification des ressources humaines de
l’administration et la promotion d’une  Administration de
développement au service du citoyen, ….

S’agissant de la gestion des ressources humaines, Billy Nankouma
Doumbouya  cite l’introduction en République de Guinée, de le SMIG fixé à 440 000fg, la suppression de la RTS pour  tous ceux qui sont payés à moins d’un million, le recrutement de plus de 40 000 agents en huit (8) pour le compte des différents   ministériels notamment:
l’Education, la Santé et la Sécurité.

Des perspectives, le ministre de la Fonction publique de la Réforme de
l’Etat et de la modernisation de l’Administration liste les grandes
lignes « Dans le domaine de l’amélioration de l’organisation et du
fonctionnement de l’administration les projets, il s’agit de la mise
en œuvre du projet de la charte de la décentralisation, la poursuite
de la mise ne cohérence des organisations des ministres à travers
l’harmonisation et la valorisation des décrets organiques des
départements.

Dans le domaine de la gestion des ressources humaines,
le projet de mise en œuvre de la fonction publique locale, la
construction du Campus universitaire de l’ENA de Guinée à Dubreka dont les études architecturales sont validées et le financement en cours de recherche, la construction d’un centre de diagnostic moderne pour
minimiser les frais en charge des fonctionnaires et agents de l’Etat.

Pour l’amélioration des services rendus à l’usager, il sera question
de l’allégement et la simplification des procédures administratives au
sein du MFPREMA, dans le cadre du projet d’amélioration  de la gestion
des ressources, la dématérialisation des services fournis par
centaines directions du MFPREMA, comme les concours et examens, sera par des applications dont l’accès se fera à partir du site web
du département.  Ces différents projets bénéficient l’appui de la
banque mondiale … »

Auteur : Sana Sylla

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here