Guinée : Obsèques des jeunes footballeurs, Kassory Fofana rend hommage aux victimes de Timbo

174

Les dix corps des victimes de l’accident de la circulation du Club sportif Etoile de Guinée le 4 mars dernier à Mamou, ont étés exposés ce lundi au stade du 28 septembre de Conakry. C’est le premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana, qui a présidé la cérémonie.

C’était la  présence du premier ministre chef du gouvernement Dr Ibrahima Kassory Fofana, de la première Dame de la République Hadja Djènè Kaba, des membres du gouvernement, du président de la feguifoot, les chefs  d’état major de armée, le secrétaire général des affaires religieuses et tant autres personnalités…

Après la levée des corps à la morgue de l’hôpital Ignace Deen, à 10 heures, les dépouilles mortelles, ont été accueillies au stade du 28 septembre avec les larmes aux yeux des parents, amis et grande famille du football guinéen.

Le premier ministre guinéen Kassory Fofana, à au nom du Chef de l’Etat Alpha Condé, a d’abord adressé ses condoléances les plus émues, aux familles biologiques des disparus, et à celle sportive.

En outre, il a fait part de ses émotions, avant de témoigner de la compassion et soutien du gouvernement, à l’égard des différentes familles des défunts.

« Au nom du président de la République, nous voudrions adresser les condoléances les plus émues, aux familles biologiques des disparus, et à la famille sportive.

C’est avec beaucoup d’émotion, le cœur très meurtri, l’âme déchirée, que nous assistons à une telle cérémonie, pour les accompagner dans leur dernière demeure.

Le gouvernement et le président de la République, voudraient rassurer leurs familles de notre compassion, et rassurer la famille sportive de notre solidarité agissante, pour que les familles éplorées puissent trouver à travers les actions et l’appui du gouvernement, la consolation nécessaire, pour supporter ce deuil difficile.

La mort est courte, mais ce qui est important, c’est les  conséquences de la mort. Les familles ont besoin de notre appui de tous les temps. Ou tout au moins, les premiers mois, les premières années.

C’est pour que l’élan de solidarité s’inscrive dans la durée, c’est cela la Guinée» a-t-il affirmé.

Après les témoignages des différents intervenants au pupitre, les 10 victimes ont eu un tour d’honneur avant de prendre la direction de la grande mosquée Faycal. Après la prière de 14h, ils reposeront à jamais au cimetière de Cameroun.

Auteur : Sana Sylla.

null