Hausse des tarifs mobile pour l’arrivée de la 5G

9783

Résumé : Tous les opérateurs semblent s’être passé le mot pour faire augmenter le prix des offres mobile et tout cela dans un seul but : préparer l’arrivée de la 5G en France. Découvrez les détails de la hausse des tarifs, le déploiement et les potentiels dangers du nouveau réseau 5G.

Pourquoi le prix des forfaits mobile augmente-t-il ?

Vous l’avez peut-être appris de votre opérateur ou remarqué dans les médias, mais le prix de nombreuses offres mobiles a augmenté chez presque tous les grands opérateurs. Free, SFR, Bouygues, tous ont fait grimper le tarif des forfaits de quelques euros et réduit leurs promotions avec engagement :

  • Free : + 1€ sur le forfait 60 Go = 9,99€
  • RED : + 2€ sur le forfait 60 Go = 12€
  • B&You : + 2€ sur le forfait 50 Go = 11,99€
  • Sosh : toujours 10€/mois sur 1 an mais forfait à 20 Go

Mais si l’on doit payer plus cher aujourd’hui, c’est que les opérateurs ont une raison de vouloir renflouer les caisses.

Elle est annoncée depuis quelque temps déjà mais la date de son arrivée approche : la 5G sera bientôt disponible en France. Un nouveau protocole pour les télécommunications qui devrait permettre une vitesse de transmission jamais égalée. La 5G est déjà disponible pour certains utilisateurs dans 7 pays différents, bien que la connexion soit très limitée à cause du déploiement encore en cours du réseau.

Villes et pays prêts pour la 5G

Ce déploiement est justement la raison d’une hausse de nos forfaits mobile ! Après s’être livré une guerre acharnée à coup d’offres limitées, de promos et de prix toujours plus bas, les opérateurs ont besoin de se refaire une santé financière. L’objectif de l’opération : mobiliser cet argent pour l’installation du réseau 5G dans toute la France.

Comme l’a expliqué si simplement Grégory Rabuel, directeur exécutif grand public de SFR, en juillet dernier : « Dans tous les pays du monde où la 5G a été déployée, la monétisation a été différente par rapport à la 4G. […] On ne peut pas investir des milliards d’euros en tant qu’opérateur et derrière, ne pas avoir de modèle économique ».

Arrivée de la 5G prévue en 2020

66% de couverture 5G en 2026Le premier déploiement de ce super réseau ultra rapide a déjà commencé. En réalité, les tests pour connaître les capacités de la 5G ont commencé en 2018 dans de nombreuses villes. Les opérateurs espèrent pouvoir commercialiser les premières offres en 2020 en commençant par les villes où les infrastructures du nouveau réseau ont déjà été installée.

Pour les habitants des zones plus reculées, il va falloir attendre au moins 2026 pour espérer recevoir la 5G, et encore : les estimations prévoient seulement 66% de couverture du territoire à ce moment-là. On parle d’attendre jusqu’en 2030 pour avoir 100% de couverture. Entre le déploiement de la fibre et celui de la 5G, tout le monde n’est pas encore logé à la même enseigne.

Pourtant, d’après une étude menée par l’entreprise Ericsson, les Français sont déjà prêts à payer en moyenne 9€ de plus sur leur forfait pour avoir accès à la 5G. Une information qui ne sera certainement pas ignorée par les opérateurs !

Alors faut-il s’attendre à une augmentation plus forte encore dans les années à venir ou les forfaits 5G seront-ils les seuls à répercuter cette hausse ?

La 5G, qu’est-ce que c’est ?

C’est bien beau de parler de cette fameuse 5G et de ses capacités incroyables, mais pourquoi cette course à toujours plus de vitesse de chargement ? Voilà quelques chiffres et explications pour comprendre un peu mieux le fonctionnement de la 5G.

Tout d’abord, il faut savoir que l’apparition de cette technologie répond à un besoin : depuis la 4G, le volume de données échangées augmente d’environ 50% chaque année. À terme, la saturation du réseau est inévitable. L’installation d’un nouveau type de réseau plus performant est là pour faire face à cette masse toujours plus importantes de données.

La 5G est une nouvelle norme pour les réseaux mobiles qui permettra d’envoyer des données plus rapidement, ce qui autorise une plus grande quantité à passer sans saturer. Mais la véritable avancée de cette technologie est de permettre de connecter tous les objets qui ne l’étaient pas encore. Si les particuliers ne devraient pas voir de grosse différence avec la 4G pour la vitesse de connexion, les industries en revanche attendent beaucoup de ce nouveau réseau.

5G, la dernière génération de réseau mobile

Ondes et antennes 5G

Antenne 5G MIMOLes ondes utilisées par ce nouveau réseau seront en partie celles utilisées par les précédentes générations, c’est-à-dire autour de 3,5 GHz avant de passer à 26 GHz, fréquence utilisée par certains satellites. En revanche, les ondes de la 5G ont moins de portée et sont facilement arrêtées par les obstacles, ce qui nécessite l’installation de nouvelles antennes MIMO pour relayer le signal.

Nouvelles antennes réseaux

Les antennes MIMO sont conçues pour ne transmettre le signal radio de la 5G que dans la direction de l’utilisateur qui en a besoin. Elles ne diffusent pas en permanence des ondes dans toutes les directions comme pour la 4G.

La 5G est-elle dangereuse pour la santé ?

L’empressement des opérateurs à mettre en place le réseau et la puissance promise par la 5G affole certaines personnes, comme a pu le faire l’arrivée du compteur Linky. Avec une puissance de transmission 10 fois supérieure, on se demande si le rayonnement électromagnétique ne sera pas lui aussi 10 fois plus forts et donc nocif pour la santé.

Ondes 5G : dangereuses ?Bien entendu, de nombreuses études ont été menées en laboratoire pour tester la puissance et les effets des ondes utilisées par la 5G. La conclusion : ce réseau n’est pas plus dangereux que les précédents pour notre santé. Plus d’antennes ne signifient pas plus d’ondes et le temps d’exposition aux ondes sera même réduit puisqu’elles ne sont envoyées que lorsqu’un appareil les demande.

De plus, les ondes utilisées pour la 5G transportent encore moins d’énergie que cette onde électromagnétique appelée la lumière, dont on ne s’inquiète jamais. Il n’y a donc, a priori, aucun risque sanitaire tel que des arythmies cardiaques, des nausées, des migraines et encore moins des cancers.

Normes sur les ondes

N’oublions pas qu’en plus de cela, une réglementation visant à limiter le nombre d’ondes existe déjà et que les seuils pour la 5G seront exactement les mêmes que pour la 4G. Seuils qui sont bien en deçà de la limite à laquelle des ondes peuvent avoir un effet sur la santé. Découvrez en plus sur le site de l’Agence Nationale des Fréquences.

5G et santé, compatible ?

Le risque est ailleurs, agent Mulder

En réalité, le vrai risque de la 5G est un problème de sécurité du réseau. Avec l’ouverture de nouvelles possibilités surtout pour l’industrie, une masse énorme de nouvelles données va circuler et en particulier des données sensibles (documents professionnels confidentiels, plan, rapports, études…)

Si avant il n’y avait qu’à protéger les équipements comme les téléphones ou les tablettes, le nouveau réseau va multiplier les points d’entrée y compris sur des objets connectés très peu protégés. Les antennes seront aussi un bon accès pour le piratage. Cela vient en partie de la structure du réseau pensée en « couches » pour être plus intelligente et dynamique.

Alors avis aux futurs abonnés à la 5G : si vous êtes prêt à investir plus dans votre forfait mobile pour accéder à ce nouveau réseau, pensez également à vous protéger des intrusions malveillantes qui profiteront du système.

Sources :

  • https://www.mieuxvivre-votreargent.fr/vie-pratique/forfaits-mobiles/2019/10/08/forfait-mobile-les-operateurs-vont-ils-augmenter-les-tarifs/
  • http://sante.lefigaro.fr/article/sante-faut-il-avoir-peur-de-la-5g/
  • https://www.arcep.fr/cartes-et-donnees/nos-publications-chiffrees/experimentations-5g-en-france/tableau-deploiements-5g.html

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here