« Alpha Condé et ses criminels ont fait plus de morts que la Covid19, » déclare un opposant

331

Farouche opposant au régime de Alpha Condé, inconditionnel de Cellou Dalein Diallo, leader de l’ Union des Forces Démocratiques de Guinée, le fils de l’ancien président de l’ Assemblée Nationale vient de séjourner dans la capitale européenne, Bruxelles, où il se bat pour torpiller le régime de Conakry et précipiter le départ de Alpha Condé.


Docteur Alpha Amadou Diallo a bénéficié de l’appui et de l’assistance , à Bruxelles, de Maître Giislain Dubois ,commissaire européen, de maître Pirbakas, députée européenne, et de Sulver Naranin, membre de la délégation Afrique-Caraïbes-Pacifique. Le fils aîné de l’ancien président de l’ Assemblée Natioale revient, dans cette interview, sur les raisons de sa  » mission » stratégique à Bruxelles. A La clé; de lourdes accusations contre le chef de l’ Etat, Alpha Condé.

Interview !

Nouvelledeguinee.com: bonjour docteur Diallo . Pourrait-on savoir les raisons de votre dernier voyage en date sur la capitale européenne, Bruxelles?

Docteur Alpha Amadou Diallo: je suis parti de Paris le 07 juin au soir et je suis rentré le 14 juin en début de matinée. Après référence auprès du président Cellou Dalein, je suis venu à Bruxelles pour une rencontre avec des commissaires européens et parlementaires de l’union européenne. Il s’agit de mettre à jour l’évolution de la dictature de Alpha Condé après 3 mois de confinement du fait de la Covid19. Il ya urgence, dès lors que les frontières européennes étaient fermées il a fallu ma carte de médecin pour voyager dans le Talys et honoré le rendez-vous , et surtout du fait qu’un chef de guerre s’est imposé président d’un conglomérat de partisans , que Alpha Condé fait passer pour une assemblée nationale. Si Amadou Damaro, n’avait pas avoué haut et fort et en public lors d’un meeting à Matoto banlieue de Conakry, avoir été acteur de la guerre civile en Sierra- Léone , au Libéria , jusqu’en Guinée, avec sa communauté Koniankés son usurpation du perchoir allait paraître de la routine. Mais un personnage, aussi troublant et belliqueux, s’attribue la fonction de la deuxième personnalité de l’Etat. Il fallait tout de suite fixer l’attention de nos partenaires européens sur le caractère génocidaire du régime. Notre prochaine étape c’est à Genève à la ligue internationale des droits de l’homme, ainsi de suite….

Alors, quelle est la nature des sanctions ciblées que vous avez proposé à l’encontre de Alpha Condé et certains de ses proches?

Docteur Alpha Amadou Diallo : Il ne s’agit pas pour moi de demander des sanctions. Ce n’est pas mon rôle. Une fois les faits établis, documents à l’appui, il appartiendra au Conseil Européen de fixer les termes de sanctions ciblées. En attendant, les avocats de Droit Public et internationaux qui se sont portés volontaires pour aider notre Guinée à éviter un massacre programmé . Nos amis avocats ont communiqué avec le président Cellou Dalein sur la situation en Guinée. Ils ont demandés une documentation élaborée par le FNDC. Et à l’instant même, le cabinet du président de l’UFDG a pu transmettre tous les supports nécessaires à l’équipe d’experts. Il s’agit, entre autres : de la vidéo de la déclaration de Amadou Damaro à Matoto, des images des séries de tueries avec le témoignage des centaines de blessés et rescapés, des audios des différentes réunions « dites secrètes » des responsables des crimes de masse , de la destruction systématique d’habitations dans les zones favorables à l’opposition, de la liste des acteurs de ses crimes qui sont de la même ethnie, des déclarations des dignitaires du régime assimilant toute forme de contestation qu’elle soit politique, ou syndicale à du terrorisme .


La thématique est en cours de constitution par maître Ceccaldi et de son ami Ghislain Dubois , aussi maître Check Sako, ancien ministre de la justice fût d’un grand apport auprès de ses confrères avocats, qui sont en rapport avec les organisations internationales des Droits de l’Homme évoluant sur le terrain en Guinée : Human Rights Watch, la Ligue Guinéenne des Droits de l’Homme, la Croix- Rouge……

Êtes vous sûr que vos démarches vont déboucher sur les résultats escomptés? Le FNDC vient d’être débouté par l’UIP, qui dénonce une invitation de Damaro à la prochaine session de cette organisation qui se tiendra au mois d’août prochain à Vienne ?

Docteur Alpha Amadou Diallo: je suis certain que ces crimes ne resteront pas impunis. Le peuple de Guinée s’est battu avec véhémence. Le dictateur Alpha Condé et associé ont tout fait pour assimiler le combat du peuple à des actions terroristes.

La dernière démarche de Abdourahmane Sano est louable, et portera le résultat escompté. Le coordinateur du FNDC n’a pas demandé de ne pas inviter Amadou Damaro à quelques rencontres que ce soit, Sano effectue un signalement de l’illégalité, de l’illégitimité de Amadou Damaro chef de guerre et de son clan à des instances internationales, et je peux vous affirmer que ce circuit protocolaire ne confère aucune légitimité au statut tant convoité par Damaro Amadou . Je vous demande de ne pas avoir un doute dessus, les lignes vont bouger…..

Abdourahmane Sano, est constant, il faut le reconnaître. Dans le passé Il n’a pas manqué de démissionner de son poste de ministre quand il s’est aperçu de la dérive dictatoriale du CNDD. Et malgré la cour assidue suivie de la persécution de Alpha Condé, il est resté de marbre.

Pendant ce temps, Aplha Condé, imperturbable, n’entend pour rien au monde faire marche arrière.

Docteur Alpha Amadou Diallo: : il ne s’agit pas de demander à Alpha Condé de faire marche arrière- Il s’agit d’exiger son départ. La chute de la dictature est une cause nationale.

votre commentaire sur sa dernière sortie médiatique..Tout porte à croire qu’il va organiser la présidentielle dans quelques mois seulement et qu’il sera candidat à sa propre succession?

Docteur Alpha Amadou Diallo : Alpha Condé n’a pas commis tous ces crimes pour plier bagages et partir. C’est pour mourir au pouvoir qu’il l’a fait. Pour cela il a traité les Institutions de la République à son image et à sa solde. Pour une simple et unique raison : le lendemain de son départ est très douloureux pour un dictateur de son âge. Il veut tenir coûte que coûte, quitte a tué des Guinéens, et c’est ce qu’il sait faire le mieux.

À la commission européenne, ce qui va beaucoup motiver la démarche du FNDC, et faire avancer le dossier, c’est la non tenue du procès du 28 Septembre , qui est subventionnée par l’UE et les nations unies. Cette impunité voulu par Alpha Condé, avec les éléments fournis par Cheik Sako ancien garde des sceaux vont faire bouger les choses , qu’à cela ne tienne, faire des élections présidentielles dans un environnement pareil, les limites n’ont pas besoin d’être citées.

Le  FNDC a fixé le départ de ses manifestations le 8 Juillet, en tant que médecins, soutenez vous une telle solution dans un environnement de pandémie à la Covid19 ?

Docteur Alpha Amadou Diallo : Il ne s’agit pas de soutenir ou pas des directives du FNDC dont je suis membre . La chute de la dictature de Alpha Condé est une cause nationale au même titre que la lutte contre la pandémie à Covid19 , ou tout au plus ! Alpha Condé et le système qu’il incarne est plus mortel que la Covid19. À temps égal : Alpha Condé et ses criminels ont fait plus de morts que la Covid19. Les charniers de N’zérékoré, de Coyah, de Bambeto, Cosa, Hamdallaye, Wanidara, Boké en sont l’illustration. Sans oublier les blessés et les handicapés à vie…..

Alpha Condé, instrumentalise cette pandémie à dessein pour gagner du temps et se maintenir au pouvoir. De sorte même, les statistiques sont biaisées , c’est à géométrie variable . Il gonfle les chiffres pour confiner le peuple quand ça l’arrange et c’est ainsi fait pour le reste.
Au Mali la semaine dernière, Bamako a connu la plus grande manifestation de son histoire. Dans un environnement de la Covid19 comme la Guinée, il n’ya pas eu d’interdit , ni de blessés ou de morts. A quoi est différent le président Malien et Alpha Condé. Le premier est fils du pays. Le second est sur un territoire d’adoption: la Guinée. Les sentiments sont différents de l’un à l’autre. Pour cause IBK a ses oncles, ses tantes, ses frères et sœurs Maliens. Il ne peut ordonner de les tuer. Il est tenu par les attaches familiales et du terroir. C’est un sentiment inné , qu’on acquiert pas et qu’on adopte pas non plus .

À notre élite, qui fait semblant de soutenir Alpha Condé, de tenir compte de ces paramètres, au delà de leur intérêt mercantile. Demain, personne ne dira qu’il ne savait pas ou qu’il a reçu des ordres pendant son travail.

votre mot de la fin ?

Docteur Alpha Amadou Diallo : le mandat illegal de Alpha Condé finit le 17 Octobre 2020. Il y a lieu que les marionnettes de la République se ressaisissent. Hier c’était leurs grands parents, ensuite leurs pères ou leurs frères, aujourd’hui c’est eux qui malmènent la République de Guinée . Nos routes, notre justice, notre police, notre système de santé, nos écoles, notre environnement nous est commun. C’est le commun à tous les Guinéens. La décadence de tout ça est sous la seule responsabilité de Alpha Condé. Arrêtons- le maintenant. Demain, il sera trop tard et pour tout le monde.

Interview réalisée par la rédaction de Nouvelledeguinee.com