Conakry: Un professeur de Mathématiques se donne la mort à Kountia par pendaison

34747
CREATOR: gd-jpeg v1.0 (using IJG JPEG v62), quality = 82

Un professeur de Mathématiques s’est suicidé dans la nuit du samedi au dimanche, 28 octobre 2018, à Kountia sud dans la commune urbaine de Coyah. Agé de 52 ans, le père de famille s’est donné la mort par pendaison dans sa chambre, a constaté notre reporter.

Sur un bras de fer qui oppose le gouvernement guinéen et le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée fait parlé de lui en encore sur le blocage des salaires des enseignants guinéens par les autorités en place.

Kpalagola Onivogui, c’est son nom, un marié divorcé et père d’un jeune qui fait l’université de Foulaya à Kindia.

Selon les voisins, ce dernier s’est pendu dans sa chambre dans la nuit du samedi à la veille du dimanche 28 octobre 2018. Il a été enterré dans la soirée de ce dimanche au cimetière de Kagbelen. Pour le moment, les motifs de sa pendaison sont méconnus par les parents et voisinage.

Mais beaucoup de Guinéens estiment que la situation chaotique dont l’école guinéenne est actuellement confrontée pourrait être la cause de son suicide.

Pour le grand frère du défunt Balla Koivogui, « J’ai reçu un appel de mon jeune frère avant qu’il ne se donne la mort à 3 h 40. Il m’a juste dit d’informer notre beau de passer chez lui et que c’est urgent. C’était inquiétant, j’ai ainsi rapidement dit à ce dernier de ne pas négliger le rendez-vous. Le matin, c’est son corps qu’il est venu découvrir. C’était notre dernière conversation » a témoigné le grand frère du défunt Balla Koivogui.

Auteur : Sana Sylla