En pleine tourmente, Sarkozy retrouve le tapis rouge à Conakry

17707

Il y’a un peu moins d’une année, il dormait sur une simple chaise dans les locaux de la Police Judiciaire à Nanterres, en région parisienne. L’ancien locataire de l’Elysée ne demandait pas mieux: retrouver le tapis rouge. Marcher au rythme des fanfares. Jeudi, Nicolas Sarkozy a été reçu avec tous les honneurs dus à son rang, à Conakry par celui qui n’avait pas caché son contentement quand François Hollande est venu, à ses dépens, au pouvoir dans l’Hexagone.
Nicolas Sarkozy a foulé, pour la première fois de son existence, le sol guinéen sur invitation express de Alpha Condé.
L’ancien président Français est confronté à une tempête judiciaine dans son pays. Sarkozy est en plein dans une tourmente judiciaire qui lui a valu, l’an dernier, une garde à vue dans l’enquête sur le financement libyen de la campagne 2007.
Humilié aux primaires de la Droite en 2016, Nicolas Sarkozy est dans l’oeil du cyclone. L’ancien controversé et « arrogant » locataire de l’Elysée est sous la menace de deux autres procès. Il s’agit de  » l’affaire Bygmalion » ( financement de la campagne 2012 ) et  » l’affaire des écoutes » ( corruption présumée ».
C’est cet homme peu  » recommandable« , aux démêlées judiciaires sans fin, que Alpha Condé a accueilli en grande pompe, avec fierté, à Conakry. L’interrogation qui brûle les lèvres des observateurs est de savoir que cachent ces visites d’ancien dirigeants en Guinée?

In nouvelledeguinee, partenaire de leverificateur