Journée ville morte de l’opposition : circulation normale sur le tronçon Kipé- Bambéto- Gbessia

558

Le mot d’ordre de la journée ville morte et de recueillement annoncé par l’opposition guinéenne ce mardi 20 mars à Conakry n’est pas bien suivi à la lettre dans certains endroits de la capitale. 

L’objectif de cette journée est une manière de protester contre les résultats des élections locales du 04 février dernier et de prier pour les opposants tués par balle dont quatre ont été inhumés hier au cimetière de Bambéto.

Dans la matinée,  la situation est actuellement  calme entre Kipé en passant par les tronçons Bambeto- Aéroport Gbessia.

Les boutiques et magasins sont fermés à Bambéto. De nombreux automobilistes et autres taximotards sont visibles sur la route Le Prince.

Les vendeuses du marché de Koloma et du carrefour de Bambeto ont sorti leurs produits.  A Bambeto, deux camionnettes et deux pickups de la police sont stationnés au niveau de ce qui reste de la station-service.

Notre reporter, de passage sur l’axe Bambéto- Kipé et Gbessia a pu remarquer aux environs de 10 heures de ce mardi qu’il n’y avait aucun regroupement de jeunes, ni de barrages à ces endroits.

Au grand marché de Madina, les boutiques et magasins étaient ouverts  et les marchands ambulants et étalagistes vaquaient librement à leurs activités quotidiennes.

Auteur : Sana Djikiné 655.858.285