Le djihadisme est-il lié à l’assassinat de Chérif Ibrahima de Sagalé ?

560

La tristesse s’est abattue sur la nuit du dimanche au lundi sur la population de la préfecture de Lélouma en particulier et du Fouta en général.

Chérif Ibrahima, le jeune frère du saint waliou de Sagalé, âgé de 70 ans, nous dit-on,   a été assassiné à coups de machette par un certain Mouctar Diallo dont le père est un ami intime à la victime.

L’assassin s’est  introduit dans la concession du  jeune frère du Khalif Général de la localité alors que ce dernier dînait. Fatigué par le poids de l’âge, le sage n’a pas pu résister à ses blessures occasionnées par quatre coups de machette. Quant au bourreau, il a été maîtrisé par les disciples de la victime jusqu’à l’arrivée des services de sécurité qui ont également croisé le fer avec la population.

Selon nos sources, ce qui paraît étrange, l’hypothèse de djihadisme  a été bien retenue  comme un élément non négligeable dans ce crime crapuleux. Même si d’autres indiquent l’instabilité mentale du bourreau. En attendant que les résultats des enquêtes ouvertes soient clos.

Affaire à suivre !

Lamarana Dansoko