Le ministre de la Culture français, Franck Riester atteint par le coronavirus

176

C’est  le premier membre du gouvernement a être atteint par le virus.

Le ministre de la culture et de la communication Franck Riester a été testé positif au coronavirus le lundi 9 mars. C’est le premier cas au sein du gouvernement. Selon son cabinet, «le ministre est en forme» et le ministre de la Santé Olivier Véran s’est montré rassurant en soulignant qu’il n’a pas été hospitalisé. Le ministre a commenté lui-même «ressentir les mêmes symptômes que pour une grippe, avec «fièvre modérée, état grippal et mal de tête. Je vais plutôt bien».

Il a mis entre parenthèses les déplacements prévus dans le cadre de son ministère mais aussi de sa campagne électorale pour les municipales de Coulommiers, dont le premier tour aura lieu le week-end prochain.

Franck Riester avait passé toute la semaine dernière à l’Assemblée Nationale pour défendre le texte de la loi audiovisuelle examiné par la commission des affaires culturelles. Dans cet hémicycle sept personnes ont été contaminées par le virus dont cinq députés. C’est pourquoi, il a avait décidé de se faire dépister.

L’échéance du 31 mars

Pour le moment, Franck Riester est confiné chez lui pendant 14 jours et n’assistera pas au prochain conseil des ministres prévu mercredi.

Mais, au-delà, le ministre a un agenda chargé. Le 31 mars, dans une vingtaine de jours, il doit mener les débats à l’Assemblée Nationale sur l’examen en première lecture de la loi audiovisuelle. Pour l’instant, le cabinet du ministère indique qu’il n’est pas envisagé de reporter l’examen du texte. La loi, très attendue par les acteurs du secteur, devrait faire l’objet d’un consensus entre l’Assemblée Nationale et le Sénat afin d’être adoptée le plus rapidement possible, d’ici à l’été.

In Le Figaro