Mali : un imam hué dans la mosquée pour avoir demandé aux enseignants d’arrêter la grève et reprendre les cours

18490

Ce n’est pas à la République du Mali. C’est bien en Guinéen précisément en Moyenne Guinée, au Mali – Centre. Vendredi dernier, alors qu’il sermonnait pour la prière de 14 heures, l’imam Ousmane Tiritara Souaré a abandonné le prêche du jour pour se mêler de la crise qui fait que depuis deux mois les cours n’ont pas repris.

Alors que les enseignants demandent l’amélioration de leurs conditions de vie et le gouvernement refuse de négocier, Ousmane Tiritara Souaré a séance tenante dans la mosquée demander aux enseignants de retourner en classe pour reprendre les cours. Il n’en fallait pas ! La mosquée est transformée en salle de cinéma. Les cris venaient de partout pour désapprouver la position du religieux qui était obligé d’opter pour le silence.

Selon un enseignant qui nous a joints au téléphone, l’imam Souaré est plus politique que religieux.

« Il traîne ici d’ailleurs beaucoup de casseroles liés à la construction de la mosquée mais au moment venu, tout sera tiré au clair », a indiqué Alpha Oumar D, enseignant au Mali centre.

 Lamarana Dansoko