Violences à Kindia : les regrets du ministre Bouréma Condé

13563

Face  aux vives tensions  qui ont fortement  émaillé la cité des agrumes cette semaine lors de l’élection du conseiller communal  qui d’ailleurs, a porté le candidat de l’UDG de Mamadou Sylla, Mamadouba Bangoura à la tête de la mairie de Kindia en défaveur de celui de l’UFDG Abdoulaye Bah qui jusqu’à présent, ne reconnait absolument pas ladite élection.

C’est à cet effet, le ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation,  le général Bouréma Condé à Kindia  a dressé ce jeudi à nos confrères  de la radio ‘’Espace FM’’,  un constat alarmant sur la situation

«La situation à Kindia est alarmante. J’ai pratiquement traversé un champ de ruines »,  a déclaré le général Bouréma Condé sur les antennes d’Espace TV.

Poursuivant, le président du cadre du comité de suivi, le général Bouréma Condé a aussi indiqué que « quand vous quittez Kolentin pour rentrer dans Kindia-ville en passant par la gare, le quartier Wondi, pour ceux qui connaissaient, tout est calciné. Il n’y a que des débris par-ci par-là ».

«Que faisons-nous de la paix ? Que faisons-nous de notre nation ? N’avons-nous pas d’autres recours ? », s’’est-il interroge, invitant les guinéens à se remettre en cause.

Hassane Kolié