Interdiction de toutes manifestations par le gouvernement: « C’est un recule pour la démocratie », réagit le ministre de la Citoyenneté

12186

 Suite aux différents mouvements de manifestations déclenchées par la société civile guinéenne ainsi que les syndicats après l’augmentation du prix du carburant à la pompe, le gouvernement vient de prendre une décision jugée anticonstititionnelle. 

Le ministère de l’Administration et du Territoire vient  d’interdire jusqu’à nouvel ordre toute manifestation sur le territoire guinéen. Ainsi, nos confrères de la radio Nostalgie FM ont joint au téléphone jeudi soir le ministre de l’Unité Nationale et de la Citoyenneté, Kalifa Gassama Diaby,  pour sa lecture sur cette décision. Sans passer par mille chemins, M. Diaby a usé de son traditionnel  regard pour se désolidariser et condamner cette décision prise par le gouvernement auquel il appartient.

« Je parle en tant que ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté. Notre constitution garantie aux citoyens la liberté d’opinion et de leur expression. Je vais être clair et précis, toute décision d’interdiction  générale et absolue des manifestations  est un recule pour la démocratie. Toute décision qui empêche les citoyens de s’exprimer dans un cadre légal, sans violence, est un recule par rapport à la démocratie. »

En effet, Gassama Diaby est connu pour sa désolidarisation à toutes les décisions non légales prises par le gouvernement auquel il appartient.

Minkaêl BARRY 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here