Kalifa Gassama Diaby : « L’Etat est responsable de tous ceux qui sont tués par balles »

151
KODAK Digital Still Camera
Le ministre  de la Citoyenneté et de l’Unité Nationale, Kalifa Gassama Diaby n’a apparemment  pas sa langue dans sa poche.
Contrairement aux autres membres du gouvernement qui défendent l’indéfendable, suite aux violences teintées de la mort de deux jeunes par balles lundi sur l’âxe Hamdallaye- Bambéto dans la capitale guinéenne, M. Diaby accuse l’Etat d’être responsable de cette barbarie d’un autre âge.
« Je n’ai jamais changé, je l’ai toujours dit. L’Etat est responsable de tous ceux qui sont tués  par balles. L’Etat doit trouver les coupables ou assumer  sa responsabilité de ne pas protéger les citoyens ».
Par ailleurs, le ministre Gassama estime aller à l’offensive pour que justice soit rendue.
«  Face à cette nouvelle situation, il faut passer par des choses concrètes en accompagnant les familles éplorées avec des avocats pour que cette responsabilité au pénal soit situé.  Et au civile, les familles  soient reconnues dans leur statut de victime. Touer lâchement les citoyens, c’est quelque chose d’ inacceptable. On ne peut pas accepter ces morts dans les manifestations des jeunes », déplore-t-il.
« Il faut que les deux familles soient accompagnées pour que toute la bataille  judiciaire soit menée  pour que les responsabilités soient situées » conclu-t-il.

Auteur: Minkael BARRY

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here