Kerfala Kanté tire sa révérence

7520

Kerfala Kanté, l’artiste à la voix magique s’est éteint la nuit du jeudi au vendredi à l’hôpital Donka à minuit. L’homme qui a à son actif plusieurs albums a été connu par le public en 1991 avec la sortie de son premier album qui a révolutionne le paysage musical guinéen.

Kerfala Kanté, l’oiseau  de Sankaran pour d’autres est originaires de Faranah, ville de naissance du premier président guinéen Ahmed Sékou Touré. L’homme est décrit comme un être sublime, disponible et indulgent. Sur sa page facebook, Ibrahima Sonty, alias Koundou Waka a décrit son défunt ami comme un homme disponible est serviable.

Voici le temoignage du fils du défunt artiste:

« Dieu a fait son travail, vers 20h, on est revenus à la maison, il m’a dit qu’il ne se sent pas bien. D’habitude, quand il me dit cela, il va à l’hôpital et ensuite il se sent bien. Mais cette fois-ci, j’ai vu un changement (…) j’ai appelé son médecin, qui m’a dit de le conduire vers une clinique. Nous sommes allés à Ambroise Paré, vers 22h, il est resté jusqu’à 0h, mais moi j’étais au dehors. C’est après qu’on est venu me dire de l’envoyer à l’hôpital Donka, cela a trouvé que mon papa était déjà décédé », a témoigne son fils au micro de nos confrères de gnakrylive.com.

Repose toi en paix soldat de la musique Mandingue. La rédaction du site leverificateur.net présente ses condoléances à la famille biologique et culturelle de l’oiseau de Sankaran.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here