Kindia -Mamou: 7 personnes mortes dans un accident de circulation

559

C’est ce jeudi 20 juin 2019, sur la nationale kindia – Mamou, que cet accident mortel  s’est produit, dans le secteur Maleya, sous-préfecture de kolenté, préfecture de Kindia, dans les environs de 9 heures. C’est un camion non immatriculé en provenance de l’intérieur du pays qui est entré en collision avec deux voitures en partance pour Labé. Sept personnes ont perdu du coup la vie et 4 blessées ont été admis à l’hôpital régional Alpha Oumar Diallo de Kindia.

Dans sa déclaration, le chef d’escadron, commandant adjoint de la compagnie sécurité routière de kindia Ibrahima Bah explique le drame : « Ce matin, nous avons reçu une information du commandant de la brigade territoriale de Kolenté, qu’il y a eu un accident mortel à Maleya. Aussitôt, je me suis rendu sur les lieux avec mes agents de constats.

Nous avions trouvé effectivement, il y a eu accident dont trois véhicules intéressés. Un camion remorque non immatriculé et deux véhicules. Un véhicule de marque Renault 19 immatriculé RC 1268 S et une voiture de marque Peugeot 305 RC 8177 R. Pour l’heure, nous n’avons pas les vraies causes de l’accident et les enquêtes sont en cours. Mais les voitures sont entrées en collision. Le bilan fait sept morts sur place et cinq blessés graves », a affirmé Bah Ibrahima, chef d’escadron.

Abdoulaye Diallo, médecin interne au service de chirurgie générale à l’hôpital régional de kindia parle de la circonstance dans lesquelles ils ont reçu les blessés : « Nous avons reçu quatre blessés aujourd’hui par suite d’accident sur la voie publique. Une femme, Aïssatou Diallo, âgée de 25 ans, ménagère, qui avait une blessure au niveau du dos de son pied droit, Ousmane Diallo âgé de 70 ans avec une douleur corporelle, Alpha Day Diallo, des blessures légères au cou et au niveau du crâne. Pas de perte de connaissance et le chauffeur Ousmane Barry qui souffre d’une douleur au niveau de l’avant-bras », a-t-il fait savoir.

Selon, Ousmane Barry, conducteur de la voiture Peugeot 305, « J’étais avec un ami conducteur qui était devant et moi dernière en partance pour Labé avec une distance d’à peu près de 30 à 40 m. Le camion quittait l’autre côté avec une grande vitesse. Un motard est sorti devant lui en évitant ce dernier, le motard a fait tomber son engin et a pris la fuite. Dès qu’il a déraillé, il est revenu sur la route en roulant sur la voiture qui était devant la mienne. Pendant qu’il la traversait, j’étais déjà là et nous sommes rentrés en collision », regrette-t-il.

A rappeler que, parmi les personnes mortes, au cours de ce drame figure cinq femmes, un enfant et le chauffeur de la voiture Renault 19 immatriculée RC 1268.

Auteur : Sana Sylla