L’élaboration de la politique migratoire nationale au coeur d’une rencontre à Conakry

0
93

L’OIM en collaboration avec les autorités guinéennes ont lancé un atelier de formation pour l’élaboration de la politique migratoire nationale en Guinée.

Durant 3 jours les acteurs impliqués dans le processus de la migration se pencheront sur la question de la migration en vue de la prise en compte des préoccupations des uns et des autres par rapports aux défis actuels de la gestion des migrations en Guinée, mais aussi et surtout aux avantages qui pourront être issus d’une meilleure gestion.

Dans son intervention, le représentant de l’OIM a tout d’abord mis un accent particulier sur le phénomène migratoire en Guinée.

«  Le flux migratoire aujourd’hui surtout en ce qui concerne la guinée devient de plus en plus importante, vue la tendance et les statistiques qu’on a actuellement. Il est nécessaire qu’il soit une politique migratoire qui va définir les règles internes, non seulement en guinée mais dans les pays de la CEDEAO », a-t-il dit.

Et d’ajouter : «  C’est pour cette raison que la CEDEAO est vraiment impliqué dans ce processus. Il est à dire qu’on avait commencé avec une profile migratoire qui aboutira au développement de cette politique migratoire qui est vraiment important pour la guinée en particulier. Dans le cadre d’inclusion de toutes couches de la population en termes de développement socio économique de la guinée et aussi ça va aider à bien gérer l’aspect migration en guinée et dans des pays de la CEDEAO », a-t-il ajouté.

Selon, Erika De BONA-FOFANA, formatrice et spécialiste en management migration, « La république de Guinée, n’est pas le seul Etat qui est dans cette démarche, les 15 pays de la CEDEAO sont entrains de se donner une politique migratoire. Pour élaborer maintenant une stratégie basée sur les faits réels qui puisse répondre au besoin réel des citoyens de la Guinée, mais aussi d’immigrants qui part à l’extérieur, de la CEDEAO et aussi des migrants qui viennent en Guinée. » Souligne la formatrice

De poursuivre elle dira  que, c’est un processus concerté pas seulement au niveau national puisse qu’ils mettent ensemble tous les acteurs  clés qui ont un rôle dans la gestion de la migration, « mais aussi les acteurs régionaux et globales.  La Guinée fait partir de ses processus a été très organisée dans toutes les démarches qu’il faut, cela montre une forte volonté de pouvoir gérer l’immigration en vue d’un développement concerté et complet qui inclus les migrants qui incluent aussi guinéens à l’étranger et qui fait du bien aux migrants et aux guinéens », a-t-elle affirmé.

Venu présider cette cérémonie, Ministre Cheick Sako, a interpellé tous acteurs à s’impliquer dans la gestion de la migration en guinée pour un développement harmonieux.

« Tous les acteurs doivent s’impliquer dans la gestion de l’immigration en vue d’un développement harmonieux du pays. Il faut que le pays avance économiquement et socialement pour éviter que nos compatriotes essayent de partir du pays pour aller se fracasser en Libye ou ailleurs dans illusion. Comme vous le savez dans beaucoup de pays c’est de l’illusion, un jeune qui part sans diplôme, un jeune qui part sans structure personnelle et familiale, mais il n’ira nulle part », a-t-il conclu.

Auteur : Sana Djikiné

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here